1 min de lecture Liban

Explosions à Beyrouth : les annonces d’Emmanuel Macron

ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron a détaillé, lors de sa visite à Beyrouth, les premières mesures d'aide prises par la France pour aider le Liban.

Emmanuel Macron, entouré de militaires libanais, sur le site de la double explosion de Beyrouth, le jeudi 6 août 2020.
Emmanuel Macron, entouré de militaires libanais, sur le site de la double explosion de Beyrouth, le jeudi 6 août 2020. Crédit : Thibault Camus / POOL / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

Emmanuel Macron, qui est allé ce jeudi 6 août au contact des Libanais meurtris par le drame survenu à Beyrouth deux jours plus tôt, a fait différentes annonces et a notamment détaillé le dispositif mis en place par la France pour aider le Liban à se relever.

Le chef d'État a d'abord promis d'agir avec les dirigeants politiques libanais en proposant "une nouvelle initiative politique" alors que la foule scandait "le peuple veut la chute du régime". Il a assuré qu'il allait demander aux responsables "de procéder à des réformes (...) de changer le système, d'arrêter la division du Liban, de lutter contre la corruption". Il a évoqué en conférence de presse la nécessité d'une "refondation d'un ordre politique nouveau".

Emmanuel Macron, qui a par ailleurs dit qu'il reviendrait dès le 1er septembre pour vérifier que l'aide envoyée par la France "n'aille pas dans les mains de la corruption", a aussi annoncé la mise en place d'une "conférence d'aide internationale" pour mobiliser "des financements internationaux, des Européens, des Américains, tous les pays de la région et au-delà, afin de fournir des médicaments, des soins, de la nourriture".

La France enverra dès jeudi 13 août le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre, qui dispose de 69 lits d'hôpital avec extension possible et deux blocs opératoires.

À lire aussi
Un important incendie a eu lieu au port de Beyrouth, jeudi 10 septembre incendie
Liban : l'incendie de Beyrouth pourrait être dû à un "sabotage" ou un accident

Les Libanais ont aussi exprimé leur besoin d'avoir des réponses, de connaître les responsables de cette catastrophe et qu'ils soient traduits en justice. En réponse, Emmanuel Macron a pour sa part réclamé "une enquête internationale ouverte, transparente pour éviter que d'abord des choses soit cachées, et aussi que le doute ne s'installe."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Liban Politique Explosions à Beyrouth
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants