1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Européennes : "Assumez un projet !", lance Glucksmann à Macron sur RTL
2 min de lecture

Européennes : "Assumez un projet !", lance Glucksmann à Macron sur RTL

INVITÉ RTL - Raphaël Glucksmann, tête de liste PS-Place publique pour les élections européennes, interpelle Emmanuel Macron sur son "projet" politique : "Où voulez-vous amener la France ?"

L'invité de RTL
L'invité de RTL
Crédit : RTL
Européennes : "Assumez un projet !", lance Glucksmann à Macron sur RTL
00:00:41
Européennes : "Assumez un projet !", lance Glucksmann à Macron sur RTL
00:00:41
L'invité de RTL du 23 avril 2019
00:13:26
L'invité de RTL du 23 avril 2019
00:13:25

Raphaël Glucksmann interpelle Emmanuel Macron : "Où voulez-vous amener la France ? Dans quelle direction ? Quel est le sens de votre politique ? Quel est votre projet ? Assumez un projet ! Si c'est un projet Sarkozyste, 'travaillez plus pour gagner plus!", assumez-le". 

Invité de RTL ce mardi 23 avril, la tête de liste PS-Place publique pour les élections européennes apostrophe le président de la République quant à sa politique. "Vous parliez de renouer avec l'héroïsme politique. Vous disiez qu'il fallait de grands chantiers, monsieur Macron, quand vous avez été élu", interroge le candidat de gauche. 

"Résultat, nous avons un catalogue de mesures qui ne fait pas sens. Vous ne faîtes plus sens", poursuit-il. "Je ne suis pas un opposant pavlovien, quand il fait une chose bien, je le dis. Il a raison de s'opposer aux accords de libre-échange avec les États-Unis. Mais son projet est tout sauf une rupture (...) avec le dogme du libre-échange et avec le libéralisme économique". 

Je ne suis pas un opposant pavlovien, quand (Macron) fait une chose bien, je le dis"

Raphaël Glucksmann, tête de liste PS-Place publique pour les élections européennes

Après la victoire du comédien Volodymyr Zelensky à la présidentielle en Ukraine face au président sortant Petro Porochenko, Raphaël Glucksmann, ancien conseiller du président georgien Mikheil Saakachvili, estime que ce résultat est le fait d'un "État démocratique". 

À lire aussi

"Le président (Porochenko) a perdu. Il se retire. C'est un exemple pour toute cette région où les transitions ne se font pas facilement", affirme-t-il. "À tous ceux qui pensaient que la révolution ukrainienne était un coup d'État fasciste, on se retrouve avec un président et un Premier ministre qui sont tous les deux juifs et partisans des droits des minorités", ajoute Raphaël Glucksmann. 

On vote un peu comme on vote chez monsieur Hanouna"

Raphaël Glucksmann sur le 'dégagisme'

Sur cette élection surprise en Ukraine, l'essayiste considère que plus largement en Europe, les électeurs votent désormais contre les forces politiques au pouvoir. "Le 'dégagisme', c'est la volonté de donner un coup de balai à chaque élection. Cela peut donner des choses positifs mais cela peut aussi donner des catastrophes", juge-t-il. 

"On vote un peu comme on vote chez monsieur (Cyril) Hanouna, dans un 'reality show'. On vote pour dégager les sortants, pour dégager les présents, ceux qui ont un projet et c'est un moment dangereux pour les démocraties", estime encore la tête de liste PS-Place publique. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/