1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. DIAPORAMA - Élections européennes : qui sont les 34 têtes de liste ?
4 min de lecture

DIAPORAMA - Élections européennes : qui sont les 34 têtes de liste ?

La campagne des européennes est lancée. Les candidats sont nombreux à s'affronter. Qui incarne le scrutin pour chaque parti ? La réponse dans cet article.

DIAPORAMA - Elections européennes : qui sont les têtes de liste en France ?
DIAPORAMA - Elections européennes : qui sont les têtes de liste en France ?
Crédit : Montage / Photos AFP
Maxime Desvallées

D'ici deux mois, nous connaîtrons les noms des 79 eurodéputés français qui représenteront le pays, au Parlement européen. Il s'agit de la première échéance européenne d'Emmanuel Macron. Un enjeu pour le président de la République, puisque l'Europe était au coeur de son projet présidentiel lors de la campagne de 2017. 

C'est donc l'occasion pour de nombreux partis de se présenter contre La République En Marche. D'un extrême à l'autre de l'échiquier politique, ces partis ont un objectif commun, débusquer le maximum de sièges strasbourgeois afin de pouvoir représenter la France au Parlement européen. 

La République En Marche, Les Républicains, le Rassemblement national, mais aussi Place publique et la France insoumise... Tour d'horizons des candidats tête de liste, pour les élections européennes en France.

Nathalie Loiseau, de ministre à tête de liste

Pour La République En Marche, qui a été rejointe par le MoDem ces élections, la tête de liste est occupée par Nathalie Loiseau. La confiance d'Emmanuel Macron a été apportée à l'ancienne ministre des Affaires européennes. La confiance serait-elle aussi accordée par les électeurs ? LaREM est en tête avec 23% selon notre sondage Agence Epoka pour RTL, Le Figaro et LCI.

Jordan Bardella, sous la houlette de Marine Le Pen

À lire aussi

Le Rassemblement national est placé juste derrière La République En Marche. Selon notre sondage, les intentions de vote s'élèvent à 21%. En embuscade, le RN a surpris dans son choix de tête de liste. 

Il s'agit de Jordan Bardella, 23 ans. Il est sympathisant du parti depuis ses 16 ans et élu régional d'Île-de-France depuis 2015, alors qu'il n'avait que 20 ans. Lors des dernières élections européennes en 2014, le Front national avait fait élire le plus âgé des députés, Jean-Marie Le Pen, qui avait 86 ans. 

François-Xavier Bellamy, le philosophe

Les Républicains, présidés par Laurent Wauquiez, ont choisi d'être représenté par François-Xavier Bellamy (33 ans). Adjoint au maire de Versailles, professeur de philosophie, il s'était associé au mouvement de "La Manif pour tous". Avec 12% des intentions de vote, Les Républicains occupent la troisième place, dans les sondages. Loin du duo de tête LaREM-RN. 

Manon Aubry, la spécialiste de la justice fiscale

La France insoumise, elle, a placé tous ses espoirs en Manon Aubry. Diplômée en relations internationales et spécialiste des questions d'évasion et de justices fiscales, elle est la tête de liste de la France Insoumise (FI). Au coude-à-coude dans les sondages avec la liste PS-Place Publique, la France insoumise pointe à 8.5% d'intentions de vote. À noter que le mouvement incarné par Jean-Luc Mélenchon baisse dans les sondages. En effet, il est passé de plus de 10% à 8%, en quelques mois.

Yannick Jadot rejoue son mandat

Lui n'a pas voulu faire d'alliance avec la gauche, Yannick Jadot est la tête de liste d'Europe Écologie-Les Verts (EELV). Selon notre sondage, il récolte 8.5% des intentions de vote. Après avoir soutenu Benoît Hamon lors de l'élection présidentielle de 2017, Yannick Jadot a refusé de s'allier à l'ancien candidat socialiste pour ces élections européennes. L'ancien directeur des programmes de GreenPeace France est député européen depuis 2009. 

Raphaël Glucksmann, le représentant du PS

Raphaël Glucksmann, cofondateur du mouvement Place Publique avec la militante écologiste Claire Nouvian, est le candidat d'une liste commune à trois partis : le PS, Nouvelle Donne et donc Place Publique. L'homme de 39 ans, essayiste politique, est le fils du philosophe André Glucksmann. En quinze jours, son mouvement politique a perdu 1.5 points, arrivant à 5.5%. 

Nicolas Dupont-Aignan, de la présidentielle aux européennes

Nicolas Dupont-Aignan est peut-être l'une des têtes de liste les plus connues du grand public. Ancien membre de l'UMP, il se présente aujourd'hui comme la tête de liste du parti Debout la France qu'il a fondé en 2008. L'Énarque est aussi le leader du parti des Amoureux de la France, qui réunit Debout la France (DLF), le Parti chrétien-démocrate (PCD) et le Centre national des indépendants et paysans (CNIP). En arrière-plan, la liste de Nicolas Dupont-Aignan est à 5% des sondages.

8 autres partis sous la barre des 5%

Sous 5% d'intentions de vote, 8 partis se présentent aux élections européennes. Parmi les têtes de liste de ces partis, 5 se sont présentés à l'élection présidentielle de 2017 : Benoît Hamon avec son mouvement Génération-s (2,5%), François Asselinaud  (UPR à 2%), Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste à 1 %) et Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière, 1%). 

Côté communistes, Ian Brossat représentera le PCF pour les élections européennes (1,5 - 2%). Pour l'Union des Démocrates et Indépendants, Jean-Christophe Lagarde pointe à 2%. Avec son parti Les Patriotes, Florian Philippot récolte 1,5% des intentions de vote.

3 listes "gilets jaunes"

Le mouvement populaire sera représenté par listes qui se présentent aux élections. La liste Évolution citoyenne (DIV) a pour tête de liste Christophe Chalençon. "Alliance jaune" (DIV) est représentée par Francis Lalanne et la liste du mouvement pour l'initiative citoyenne (MIC) par Gilles Helgen.

La rédaction vous recommande

À regarder

Élections européennes : comment fonctionne le nouveau scrutin ?
00:01:28

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires