1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron appelle les électeurs à faire des compromis avec eux-mêmes
2 min de lecture

ÉDITO - Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron appelle les électeurs à faire des compromis avec eux-mêmes

Pour convaincre les électeurs qui hésitent à aller voter le 24 avril prochain, Emmanuel Macron affirme qu'il n'y a pas de "vote pur".

Emmanuel Macron lors de son meeting à Marseille, le 16 avril 2022.
Emmanuel Macron lors de son meeting à Marseille, le 16 avril 2022.
Crédit : CHRISTOPHE SIMON / AFP
L'Edito Politique du 19 avril 2022
00:03:16
L'Edito Politique du 19 avril 2022
00:03:16
L'Edito Politique Olivier Bost
Olivier Bost - édité par Marine Derquenne

Pour mobiliser, le président-candidat Emmanuel Macron appelle les électeurs à faire des compromis avec eux-mêmes. C’est une réflexion qui est devenue un ultime argument pour convaincre ceux qui hésitent : il n’y a pas de "vote pur".

Emmanuel Macron l’avait déjà identifié avant le premier tour. Il nous en avait parlé autour de la table à RTL, 2 jours avant le premier tour. Lundi 18 avril, le président sortant l’a développé sur France 5 à voix haute. "Il faut sortir d’une espèce de fantasme de la pureté (...) il n’y a pas de projet politique pur", a-t-il expliqué. 

Emmanuel Macron y voit quelque chose de malsain dans notre débat démocratique qui revient à dire : "si ce n’est pas mes idées parfaitement, ça ne vaut rien, donc je ne vote pas". Le président candidat vise d'abord les électeurs de la France Insoumise. Les militants ont choisi de ne pas choisir dimanche prochain et de se réfugier massivement dans l’abstentionJean-Luc Mélenchon ne les a pas aidés au soir du premier tour. 

Si vous voulez éviter l'impensable ou quelque chose qui vous rebute, choisissez pour vous-même.

Emmanuel Macron

Il ne s’agit pas des oubliés de la politique ou de ceux qui n’en ont plus rien à faire, mais de ceux qui ne veulent rien abandonner d’un idéal politique. Même au prix de voir parvenir au pouvoir ce qu’ils ont combattus auparavant : le nationalisme.

À écouter aussi

"Si vous voulez éviter l’impensable ou quelque chose qui vous rebute, choisissez pour vous-même" leur dit à présent Emmanuel Macron. Parmi les électeurs qui n’iront pas aux urnes ou qui iront déposer un bulletin nul ou une enveloppe vide, il y a la volonté de ne pas se salir les mains.

Ce 19 avril matin, Édouard Philippe cite Charles Péguy dans une interview dans Le Figaro : "Ils ont les mains propres, mais ils n’ont pas de mains". L’ancien Premier ministre dénonce cette attitude : "Une prétention à la pureté qui s’exprime par le refus de choisir, c’est irresponsable", tranche-t-il. Cette idée de pureté est donc bien partagée dans la majorité.

Pourquoi Macron s'adresse-t-il à ces électeurs "idéalistes" en particulier ?

Le président-candidat s'adresse à ces électeurs "idéalistes" parce qu’ils ont tout de même une conscience politique aigüe et que leur abstention n’est pas du désintérêt : ils sont susceptibles de changer d’avis.

Emmanuel Macron leur rappelle ainsi le principe de l’élection présidentielle : "Au deuxième tour, forcément il y a plus tous les projets, il y en a plus que deux. Vous éliminez. Vous faites barrage." Le président-candidat décrit une évidence, mais cette évidence est usée.

L’élection présidentielle correspond de moins en moins à notre époque. Le vote contestataire dans son ensemble est aujourd’hui majoritaire. Et il se retrouve systématiquement sans aucun débouché politique. Pas de représentation, pas de considération. La seule issue est d’arriver au pouvoir.

C’est également de cette manière-là qu'il faut regarder ce qui se profile dans les urnes. Les institutions et la pratique du pouvoir ne favorisent aucun compromis. Le "vote pur" comme le dénonce Emmanuel Macron, est ainsi conforté. Le président sortant a promis au soir du premier tour d’inventer quelque chose de nouveau pour rassembler.

Emmanuel Macron a été élu il y a 5 ans sur la promesse de réenchanter la politique. Quand 6 électeurs sur 10 choisissent le vote extrême au premier tour, le défi reste entier pour les 5 ans qui viennent.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/