1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Macron mise sur l’écologie pour séduire les électeurs de Mélenchon
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Macron mise sur l’écologie pour séduire les électeurs de Mélenchon

À Marseille, le président-candidat a multiplié les annonces et les mesures écologiques pour tenter de rafler les 20% des électeurs qui ont voté pour le candidat de gauche, au premier tour.

Emmanuel Macron, lors d'un meeting à Marseille, le 16 avril 2022.
Emmanuel Macron, lors d'un meeting à Marseille, le 16 avril 2022.
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
micro generique
Benoît Leroy

Opération séduction pour le candidat Macron. Ce samedi 16 avril, le président-candidat s'est rendu à Marseille pour son seul meeting d'entre-deux-tours. Après avoir brièvement abordé la question sanitaire, Emmanuel Macron s'est longuement attardé sur la thématique écologique et la transition énergétique. Un discours résolument destiné aux sympathisants de Jean-Luc Mélenchon, tant la reprise de certaines mesures semble évidente. 

Premier point, le président encore en exercice a défendu son bilan en termes de lutte contre le changement climatique. "Nous nous sommes battus", a-t-il assuré. Ce dernier citant l'arrêt du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le projet d'Europa City ou encore l'abandon du terminal 4 de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. "Qui les a arrêtés ? C'est nous, pas eux !", s'est-il insurgé.

Autre promesse, toujours inspirée de ce que proposait Jean-Luc Mélenchon, le futur Premier ministre d'Emmanuel Macron "sera directement chargé de la planification écologique". Selon le candidat, le locataire sera épaulé par "deux ministres forts".

Énergies, logements… toute une série d'annonces par le candidat Macron

Concrètement, Emmanuel Macron a appelé à ce que la France devienne "la première grande nation à sortir du pétrole, du gaz et du charbon". Sans, pour autant, préciser d'objectif en termes de calendrier. Un objectif qui devra être atteint grâce à l'arrivée d'un "ministre de la planification énergétique". Un portefeuille ministériel que le candidat Macron entend créer en cas de réélection le 24 avril prochain

À écouter aussi

Le second, lui, devrait être "chargé de la planification écologique territoriale" directement en lien avec collectivités locales. L'objectif du candidat est de mettre sur pied un "agenda de décentralisation massive" afin de "changer nos moyens de se déplacer au quotidien". Côté logement, Emmanuel Macron entend "accélérer la rénovation des logements, au moins 700.000 par an", soit un objectif de 3,5 millions de résidences rénovées d'ici à 2027.

En outre, le président-candidat a renouvelé des engagements formulés ces derniers mois en termes d'approvisionnement énergétique, en pleine tension suite à la guerre en Ukraine. Ainsi, Emmanuel Macron s'est engagé à lancer "la construction de six nouveaux réacteurs nucléaires" et le déploiement de "50 parcs éoliens offshore". Ce dernier entend également multiplier par 10, la production d'énergie solaire.

"La politique que je mènerai sera écologique ou ne sera pas. Je ne crois pas en la décroissance. Une telle politique n'est pas possible dans nos pays. Il nous faut produire et travailler davantage", a lancé le candidat depuis Marseille. Une façon de lier ces annonces à l'autre marqueur de son programme : le recul de l'âge de départ en retraite à 65 ans.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/