2 min de lecture Élections municipales

Propreté et sécurité : revivez le débat avec les 7 principaux candidats des municipales à Paris

Danielle Simonnet, David Belliard, Cédric Villani, Anne Hidalgo, Agnès Buzyn, Rachida Dati et Serge Federbusch ont débattu, ce mercredi 4 mars, à onze jours du premier tour des élections municipales à Paris.

L'hôtel de ville de Paris
L'hôtel de ville de Paris Crédit : iStock
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Les sept candidats à la mairie de Paris se sont affrontés pour la première fois sur LCI, avec 20 Minutes et RTL, ce mercredi 4 mars, pour tenter de convaincre les électeurs et bousculer le jeu. Anne Hidalgo, l'actuelle maire de Paris, devrait être au centre des attaques concernant le niveau de la dette (près de 6 milliards d'euros, ndlr), la propreté, la sécurité, la politique de logement.

L'enjeu est de taille pour les trois candidates qui font la course en tête dans les sondages : selon une enquête de Harris Interactive-Epoka pour RTL diffusée mardi, Rachida Dati continue de progresser (25%), devançant Anne Hidalgo (24%) et Agnès Buzyn (17%). 

Viennent ensuite l'écologiste David Belliard (11%) et le député congédié de LaREM Cédric Villani (8%). Enfin, en bas du tableau, l'Insoumise Danielle Simonnet (5%) et le candidat soutenu par le Rassemblement national Serge Federbusch (4%). 

Des attaques concentrées sur Buzyn et Hidalgo

Anne Hidalgo n'a pas épargné Agnès Buzyn. La maire de Paris a reproché à l'ancienne ministre d'avoir quitté le ministère de la Santé en pleine crise du coronavirus. "Je ne voulais pas être sur la liste de Benjamin Griveaux en troisième position dans un arrondissement. Par contre, le jour où l'occasion s'est présentée, j'ai été candidate. Je veux m'investir dans cette ville. Je veux être maire. C'est pour ça que j'ai quitté le ministère de la Santé", a répondu Agnès Buzyn. 

À lire aussi
Palais des Papas à Avignon le 8 juillet 2014 Vaucluse
Avignon : la droite s'allie au Rassemblement national pour la communauté d'agglo

Autre rendez-vous de cette émission : Rachida Dati, la candidate Les Républicains pour les municipales à Paris a décrit des "latrines à ciel ouvert" à certains endroits des voies sur berge. Une vision opposée à celle d'Anne Hidalgo. "Je cours sur les voies sur berge et il y a certains endroits où je passe en apnée. Je ne fais pas de plongée mais je pense que j'y suis apte", a-t-elle indiqué

La propreté à Paris et le recyclage ont aussi été au cœur d'un vif échange entre Agnès Buzyn et Anne Hidalgo."Vous vous dites écologique, Anne Hidalgo, mais vous êtes en train de changer toutes les poubelles de Paris (...) Vous ne permettez même pas aux citoyens de faire du tri dans la rue et de jeter leurs canettes correctement", a dénoncé Agnès Buzyn, avant de poursuivre sa charge en concluant : "Je ne comprends pas qu'à une période où on se dit être écologique, on ne propose même pas d'avoir des poubelles permettant un tri sélectif"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Élections municipales à Paris Rachida Dati
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants