3 min de lecture Vidéo

VIDÉO - Coronavirus : "La situation sanitaire est devenue plus fragile", déclare Castex

MINUTE PAR MINUTE - Le premier ministre a donné des précisions concernant les restaurateurs, le monde de la culture et aussi les stations de ski.

Le Premier ministre Jean Castex le 5 janvier 2021 à Toulon
Le Premier ministre Jean Castex le 5 janvier 2021 à Toulon Crédit : NICOLAS TUCAT / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Transparence. L'exercice est désormais entré dans la vie quotidienne de l'exécutif mais aussi des Français : Jean Castex a effectué un nouveau point d'étape, ce jeudi 7 janvier, sur la gestion de la situation épidémique en France. À chaque conférence de presse son objectif. Lors de celle-ci, le chef du gouvernement souhaite ainsi donner "le plus de visibilité possible" aux secteurs touchés

Troisième confinement ? Réouverture des restaurants, des cinémas, des théâtres ? Qu'en est-il des stations de ski ? Jean Castex a précisé que le calendrier prévu pour la campagne vaccinale et le couvre-feu.

Jean Castex a indiqué que 10 départements pourront être concernés par le couvre-feu étendu à 18 heures. Depuis le début du mois de janvier, déjà 15 départements ont allongé de deux heures l'interdiction de sortie. "C'est une carte qui peut évoluer dans un sens comme dans l'autre", a de son côté expliqué Gabriel Attal, sans donner plus de détails. 

Retrouvez la conférence de presse de Castex

18h31 - Le premier ministre indique que d'ici la fin du mois de janvier, les quantités de vaccins reçues en France permettront de vacciner "au moins un million de dose de vaccin injectés". Les plus de 75 ans pourront se faire vacciner dès le 18 janvier. Initialement, la date fixée était fin février.

À lire aussi
commerce
Les infos de 8h - Coronavirus : à Lille, des bars déstockent leurs bières

18h19 - "A partir du 10 janvier dès que vous êtes cas contact ou que vous avez des symptômes, il faudra s'identifier sur le site de l'Assurance maladie", complète Jean Castex. 

Concernant le vaccin, "notre campagne a démarré plus lentement que dans d'autres pays. Ce décalage s'explique par le respect des consignes données par la Haute autorité de Santé (...) Oui, en effet, nous devons gagner du temps et aller plus vite", explique le premier ministre.

"Tous ceux qui veulent accéder au vaccin doivent pouvoir le faire, poursuit-il. La France a commandé près de 200 millions de vaccins qui nous seront livrés tout au long de l'année 2021".

18h16 - Jean Castex déclare aussi : "Jusqu'au 20 janvier, le régime de couvre-feu à 20 heures sera prolongé". Pour les 15 départements dont le couvre-feu commence à 18h, ce dernier sera maintenu "au moins 15 jours", ajoute le chef du gouvernement. "Les derniers chiffres nous amènent à identifier 10 départements supplémentaires" où le couvre-feu sera avancé. Les préfets seront consultés afin qu'il soit mis en place "d'ici dimanche".

A lire aussi

18h14 - "L'Etat continuera donc d'accompagner" les secteurs concernés par la fermeture, indique Jean Castex en s'adressant aussi aux restaurateurs. "Le gouvernement continuera à soutenir économique l'ensemble des secteurs impactés par ces mesures (...) Tous nos dispositifs seront maintenus" 

18h11 - "Il n'est pas question que nous baissions la garde dans les semaines à venir", explique Jean Castex. "La deuxième vague est toujours là, ajoute-t-il. Toutes les activités et établissements qui sont aujourd'hui fermés le resteront jusqu'à la fin du mois". Un point sera effectué le 20 janvier prochain.

Cette décision concerne aussi les stations de ski.

18h08 - Olivier Véran s'exprime sur les variants du virus : "Le variant anglais est considéré comme plus contagieux (...) En deux mois, il est devenu le variant majoritaire en Angleterre (...) Il donnerait le même type de symptômes que le coronavirus, mais sans donner davantage de cas grave (...) Nous voulons éviter à tout prix la diffusion de ce variant"

19 cas du variant anglais ont été détectés en France, annonce le ministre de la Santé. "Tous les PCR douteux seront analysés sur nos plateformes", ajoute-t-il.

18h06 - "La situation sanitaire de notre pays n'est pas revenue à la normale. Elle est même devenue plus fragile ces dernières semaines", poursuit le premier ministre qui précise que "un lit de réanimation sur deux est occupé par une personne atteinte de la Covid-19". 

"Si ces nouvelles souches virales semblent être encore peu répandues dans notre pays, elles pourraient être davantage contagieuses", précise-t-il avant d'annonce que la fermeture des frontières avec le territoire britannique est prolongé "jusqu'à nouvel ordre".

18h04 - "2021 sera l'année de l'espérance", lance Jean Castex en évoquant le vaccin. "Le niveau de contaminations dans notre pays reste élevé (...) Nous sommes un peu au-dessus des 15.000 contaminations par jour (...) Certes, la circulation du virus reste moins active chez nous, que chez la plupart de nos voisins européens".

18h - Jean Castex prend la parole. 

17h45 - Le maire socialiste de Marseille Benoît Payan va demander au premier ministre que les personnels des écoles et les enseignants soient considérés comme prioritaires pour la vaccination contre le coronavirus. 

17h30 - Bienvenue dans ce live consacré au point presse de Jean Castex et d'Olivier Véran.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Olivier Véran Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants