4 min de lecture Gérald Darmanin

Darmanin-Schiappa, un duo inattendu au ministère de l'Intérieur

DÉCRYPTAGE - Gérald Darmanin et Marlène Schiappa s'attaquent aux questions de sécurité et de séparatisme pour cette rentrée. Aux antipodes l'un de l'autre, ce duo détonne place Beauvau.

Marlène Schiappa et Gérald Darmanin, le 31 août 2020
Marlène Schiappa et Gérald Darmanin, le 31 août 2020 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Ministre de l'Intérieur et ministre déléguée à la Citoyenneté. C'est à deux que Gérald Darmanin et Marlène Schiappa ont présenté, en début de semaine, les priorités du gouvernement en matière de lutte contre le séparatisme et renforcement de la sécurité. 

Les deux membres de l'exécutif ont ainsi annoncé que tous les mois, des chiffres sur la délinquance seront communiqués. Une décision qui sera mise en place dès le mois d'octobre, mais qui n'a rien d'une nouveauté comme le souligne Check News. Gérald Darmanin et Marlène Schiappa se sont aussi partagés les matinales afin de détailler leur plan. L'un sur BFMTV, l'autre à l'antenne de RTL. Et tous les deux dans une interview pour Le Parisien

Le duo devrait se retrouver une nouvelle fois au cœur de l'action gouvernementale, avec un séminaire centré sur les questions de sécurité, organisé le 9 septembre. Avec des parcours politiques aux antipodes l'un de l'autre, le duo à la tête de la place Beauvau est l'une des nouveautés du dernier remaniement qui a vu l'arrivée de Jean Castex à Matignon. 

Poulain de Nicolas Sarkozy

Sur le papier, la collaboration entre Gérald Darmanin et Marlène Schiappa n'a rien d'une évidence. Le ministre de l'Intérieur est issu de la droite. Collaborateur de Jacques Toubon de 2005 à 2007, il devient responsable des affaires juridiques de Xavier Bertrand à l'UMP en 2009. L'ancien maire de Tourcoing a aussi toujours mis en avant sa relation avec Nicolas Sarkozy, qu'il considère comme son mentor. 

À lire aussi
Gérald Darmanin
Génération Identitaire : Gérald Darmanin a-t-il déjà voulu dissoudre le groupuscule ?

Une relation qui ne s'est pas effritée lors de son arrivée dans le gouvernement d'Emmanuel Macron. L'ancien président continue d'ailleurs de le conseiller. Après sa nomination à Beauvau, Nicolas Sarkozy, aussi passé par la place Beauvau avant d'accéder à l'Élysée, lui aurait soufflé sa méthode : "Tu commences à fond et tu accélères", comme le raconte Le Figaro. Quelques semaines plus tard, l'ancien chef de l'État qualifiait Gérald Darmanin d'"ami", lors de son interview au Journal Télévisé de TF1.

Aucun doute que Gérald Darmanin a mis en place ce conseil. Tout l'été, le ministre de l'Intérieur, fraîchement nommé à ces fonctions, a occupé le terrain et communiqué sur les réseaux sociaux. Il a multiplié les petites phrases au risque de déclencher parfois des polémiques, comme pour le mot "ensauvagement".

Premiers pas en politique aux côtés du PS

Marlène Schiappa, elle, a une histoire politique située de l'autre côté de l'échiquier. Féministe engagée, autrice et... politique. La ministre déléguée à la Citoyenneté a fait ses débuts en politique en tant que conseillère municipale du Mans de juillet 2014 à 2020. "Le maire PS du Mans Jean-Claude Boulard est celui qui a donné sa première chance politique à Marlène Schiappa", indique Ouest France dans un portrait datant de 2018.

Elle fera donc partie des socialistes qui vont suivre Emmanuel Macron et préparer la campagne présidentielle de 2017. Très active sur Twitter, aucun sujet ne lui échappe : l'égalité et la lutte contre les violences sexuelles, bien-sûr mais aussi la lutte contre les discriminations, le patriotisme et maintenant la lutte contre le séparatisme. Elle s'était aussi rendue sur le plateau de Touche pas à mon poste ! pour y débattre.

Au-delà de la sphère politique, Marlène Schiappa s'essaye à d'autres domaines. En 2018, elle va interpréter Les Monologues du vagin aux côtés de Roselyne Bachelot et Myriam El Khomri. La ministre déléguée à la Citoyenneté est aussi l'autrice d'une trentaine de livres, le dernier en date Une et indivisible : L'Urgence de défendre la République est sorti en 2019. 

Déclarations et service après-vente

Le duo Darmanin-Schiappa détonne d'autant plus quand il prend la relève du binôme Castaner-Nuñez. Les deux ministres ont ainsi commencé leurs nouvelles fonctions sur une polémique. Les associations féministes avaient manifesté afin de dénoncer le maintien au gouvernement du ministre de l'Intérieur, visé par une plainte pour viol. Elles avaient aussi pointé, la position selon elles incompréhensible de Marlène Schiappa : ancienne secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes et porteuse du Grenelle contre les violences faites aux femmes et numéro 2 d'un ministre visé par une enquête pour viol. 

Dès ses nouvelles prises de fonctions, Marlène Schiappa avait répliqué. Le 12 juillet dernier, elle affirmait au Journal du Dimanche qu'elle "comprend les questions". "Je suis féministe depuis toujours, jamais je n'aurais accepté de travailler avec un homme reconnu coupable de viol", avait-elle déclaré. 

Marlène Schiappa avait aussi soutenu le patron de la place Beauvau lors de l'emploi du mot "ensauvagement" à l'origine de tensions avec Éric Dupond-Moretti. Sur France inter, la ministre déléguée à la Citoyenneté avait indiqué : "Je crois qu'il a tout à fait raison de l'utiliser ce terme et ça ne me dérangerait pas de l'utiliser". Même communication et même soutien quelques semaines plus tard, à l'antenne de RTL, Marlène Schiappa assure le service après-vente de Gérald Darmanin. "Les syndicats de Police disent du bien du ministre de l'Intérieur, saluent son travail et sa présence, on peut s'en réjouir", avait-elle lancé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gérald Darmanin Marlène Schiappa Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants