2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : le tacle à peine dissimulé d'Édouard Philippe à Didier Raoult

Sans nommer le professeur Didier Raoult, le Premier ministre lui a adressé un message sur le délicat sujet d'un rebond de l'épidémie de coronavirus.

Le Premier ministre Édouard Philippe en visioconférence depuis Matignon avec les représentants syndicaux, le 30 avril 2020.
Le Premier ministre Édouard Philippe en visioconférence depuis Matignon avec les représentants syndicaux, le 30 avril 2020. Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Le Sénat en travers de la route d'Édouard Philippe. Après avoir présenté le plan de déconfinement aux députés, le premier ministre a réitéré l'exercice devant les sénateurs, le 4 mai. Mais le résultat du vote s'est avéré moins concluant. La chambre haute, majoritairement à droite, n'a pas validé la stratégie du gouvernement à 89 voix contre 81 et 174 abstentions

Lors de son discours, Le chef du gouvernement a évoqué la reprise des cours dans les écoles et aussi le cas très sensible des transports en commun. Mais Édouard Philippe en a aussi profité pour glisser un commentaire sur le professeur Didier Raoult

Le spécialiste des maladies infectieuses a assuré sur BFMTV, que la "deuxième vague" était "une fantaisie (...) inventée à partir de l'épidémie de grippe espagnole". Des propos en contradiction avec la philosophie du gouvernement qui redoute justement un rebond de l'épidémie de coronavirus.

L’Histoire nous dira qui avait raison. Mais je crains que nous n’ayons pas le temps d’attendre que l’Histoire se fasse juge

Édouard Philippe devant les sénateurs
Partager la citation

Sans mentionner le virologue, Édouard Philippe a partagé sa pensée. "Tel savant nous dit, affirmatif et catégorique, qu’il ne peut pas y avoir de deuxième vague et que le virus s’éteindra avec l’été, tel autre, tout aussi savant et respecté, nous dit l’inverse. L’Histoire nous dira qui avait raison. Mais je crains que nous n’ayons pas le temps d’attendre que l’Histoire se fasse juge", a-t-il déclaré devant les sénateurs. 

À lire aussi
Une ambulance devant un hôpital en Espagne (illustration) Coronavirus Espagne
Coronavirus en Espagne : la Catalogne reconfine quelque 200.000 personnes

Le ministre de la Santé Olivier Véran a aussi lancé une pique à destination du professeur Didier Raoult. Dans Le Parisien, le successeur d'Agnès Buzyn a dénoncé des propos "pas très responsables" de la part du virologue. "Je dirais qu'en terme de prévision, je préfère me référer à des experts qui ne disent pas qu'il y aura moins de morts du coronavirus que par accidents de trottinette ! Ou qui ne disent pas qu'il n'y aura pas de seconde vague après avoir dit qu'il n'y aurait pas de première", a taclé le neurologue tout en soulignant le caractère "inventif" et "ingénieux" du microbiologiste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Édouard Philippe Sénat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants