1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Couvre-feu avancé à 18h : pourquoi ces 15 départements ont été ciblés
1 min de lecture

Couvre-feu avancé à 18h : pourquoi ces 15 départements ont été ciblés

Le gouvernement a décidé d'avancer le couvre-feu à 18h dans 15 départements, principalement dans l'est de la France, afin de limiter davantage les contacts sociaux et tenter de contenir l'épidémie.

Couvre-feu à Nice, en mars 2020 (illustration)
Couvre-feu à Nice, en mars 2020 (illustration)
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Sarah Belien

15 départements devront débuter l'année 2021 sous un couvre-feu avancé à 18h. À partir de demain, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Ardennes, le Doubs, le Jura, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Haute-Saône, les Vosges, le Territoire de Belfort, la Moselle, la Nièvre et la Saône-et-Loire devront se confiner deux heures plus tôt que le reste de la France.

Mardi, Olivier Véran avait déjà annoncé l'extension du couvre-feu, déclarant qu'il y avait une "pression sanitaire élevée" et "des disparités régionales". Le ministre de la Santé avait exclu un reconfinement local, réfléchissant à une solution locale avec les élus, préfets et ARS. Ainsi, les départements concernés par cette extension du couvre-feu sont ceux dont le taux d'incidence est au-dessus du seuil d'alerte maximale. Plus précisément, plus de 200 nouveaux cas pour 100.000 habitants par semaine.

Ce jeudi, Garbiel Attal a confirmé les dires d'Olivier Véran. "Le virus continue à circuler en France (...) avec une disparité entre les territoires", a-t-il expliqué sur TF1 ce jeudi 1er janvier. "Si la situation était amenée à se dégrader davantage dans certains territoires, on prendra les décisions qui s'imposent", a ajouté le porte-parole du gouvernement, expliquant que cette liste serait révisée dans une semaine, au vu de la situation épidémique dans chaque territoire.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/