1 min de lecture Société

Coronavirus en France : un mémorial pour les victimes du Covid-19 ?

VU DANS LA PRESSE - Selon "Le Parisien", l'entourage d'Emmanuel Macron réfléchirait à la création d'un mémorial pour les victimes de la Covid-19. Mais le projet est loin de faire l'unanimité.

Emmanuel Macron, le 19 mars 2020
Emmanuel Macron, le 19 mars 2020 Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Charles Deluermoz

L'idée aurait été soufflée par le Conseil scientifique. Alors qu'Emmanuel Marcon lançait dimanche 17 mai dans l'Aisne une année de commémoration autour du général De Gaulle, son entourage envisagerait la création d'un mémorial pour les victimes du coronavirus en France.

C'est ce que révélait Le Parisien dans son édition du vendredi 15 mai. Si l'Élysée, interrogé, assure qu'il n'existerait "pas de réflexion à ce stade", le quotidien explique que plusieurs conseillers d'Emmanuel Macron étudieraient un tel projet. "C'est séduisant sur le papier mais le président n'a pas d'avis pour le moment. Il nous demande juste d'y réfléchir", aurait confié l'un d'eux, tandis qu'un autre estime l'opération "hasardeuse". 

"Avant de se lancer dans l'instauration d'une journée mémorielle Covid, ou de l'érection d'une sorte de monument, il faut peut-être voir comment tout cela va se terminer. Il n'y a rien de pire que de faire du mémoriel sur de l'émotion. Surtout quand l'Histoire est encore en train de s'écrire", tempère-t-il auprès du quotidien.

Très attaché au devoir de mémoire, Emmanuel Macron aurait les commémorations du 14 juillet en ligne de mire, indique encore Le Parisien, qui seraient alors célébrées comme "un grand moment de libération du peuple de France", selon un de ses conseillers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Coronavirus Mémoires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants