1 min de lecture Marine Le Pen

Macron rend hommage à de Gaulle : "Il aime bien se déguiser", tacle Le Pen

INVITÉE RTL - La présidente du Rassemblement national estime avoir "la vision la plus gaullienne" par rapport au reste de l'échiquier politique.

micro generique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Marine Le Pen Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et Benjamin Sportouch

Le début d'une longue séquence pour commémorer le général de Gaulle. Emmanuel Macron s'est recueilli, ce dimanche 17 mai devant le monument aux morts de Dizy-le-Gros (Aisne), en l'honneur de l'épisode méconnu de Montcornet, où en pleine débâcle s'illustra en mai 1940 un colonel encore inconnu, Charles de Gaulle.

En célébrant cette "défaite courageuse", qui a cependant montré que l'armée française avait réussi à contenir quelques heures l'armée allemande, le président de la République donne le coup d'envoi d'une série de célébrations cette année pour honorer "l'homme du 18 juin" et son "esprit de résistance".


Une déclaration qui n'est pas du goût de Marine Le Pen. Invitée lors du Grand Jury RTL, Le Figaro LCI, la présidente du Rassemblement national a déclaré qu'"Emmanuel Macron aime bien se déguiser". "Il effectue des commémorations de grands personnages historiques pour tenter de faire croire qu'il en partagerait les qualités. Il aurait pu rappeler cette phrase de Clémenceau en juillet 1914 : 'Nous ne sommes ni protégés, ni gouvernés'", a-t-elle ajouté. 

Sur le plan politique, Emmanuel Macron est l'anti-de Gaulle absolu

Marine Le Pen
Partager la citation

Selon la députée du Pas-de-Calais, "sur le plan politique, Emmanuel Macron est l'anti-de Gaulle absolu, en tout (...) Quand vous voyez ce que Macron a fait avec Alstom, il a ruiné tout ce travail d'indépendance et de souveraineté". Marine Le Pen revient aussi sur la réforme des retraites suspendue depuis la crise du coronavirus. "Quand on voit le projet de réforme des retraites suspendue, c'était vraiment brader ce qui resté du Conseil national de la Résistance", ajoute-t-elle.

À lire aussi
Marine Le Pen, au siège du RN à Nanterre, le 28 juin 2020. élections municipales
Est-ce vraiment la fin du front républicain, comme l'affirme Marine Le Pen ?

Si Emmanuel Macron n'incarne pas le gaullisme, Marine Le Pen estime le représenter davantage. "Nous avons la vision la plus gaullienne (...) Je sais que dans la classe politique, il y a beaucoup de gaulliens croyants mais non pratiquants, y compris à droite".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marine Le Pen Général de Gaulle Charles de Gaulle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants