3 min de lecture Confinement

Coronavirus : comment le gouvernement a envoyé un SMS d'alerte à des millions de Français

Des millions de Français ont reçu un SMS des autorités rappelant les nouvelles règles à respecter pour freiner l'épidémie de coronavirus. Une disposition prévue dans la loi en cas de force majeure.

Le gouvernement a envoyé des SMS pour alerter les Français des nouvelles règles de confinement
Le gouvernement a envoyé des SMS pour alerter les Français des nouvelles règles de confinement Crédit : Capture d'écran
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Depuis hier soir, des millions de Français ont reçu un SMS récapitulant les nouvelles mesures de restrictions appliquées en France ce mardi 17 mars à partir de midi conformément aux annonces effectuées par Emmanuel Macron lors de son allocution lundi soir.

"Alerte COVID-19. Le Président de la République a annoncé des règles strictes que vous devez impérativement respecter pour lutter contre la propagation du virus et sauvez des vies. Les sorties sont autorisées avec attestation et uniquement pour votre travail, si vous ne pouvez pas télétravailler, votre santé ou vos courses essentielles. Toutes les informations sur www.gouvernement.fr", peut-on lire dans ce message.

Il ne s'agit pas d'un message de désinformation comme il en a circulé de nombreux ces derniers jours sur WhatsApp et Facebook mais bien d'un message officiel du gouvernement, comme l'a confirmé le cabinet de la porte-parole du gouvernement à RTL.fr. A l'initiative de Matignon, cette communication s'inscrit dans la continuité des mesures annoncées hier par le Président et vise à les porter à la connaissance d'un maximum de Français.

"En cas de péril majeur, la loi prévoit que l'État puisse mobiliser les opérateurs de téléphonie pour diffuser des messages officiels", souligne auprès de RTL.fr, Alexandre Archambault, avocat spécialiste des questions numériques. Le Code des postes et des télécommunications électroniques autorise les autorités à saisir les opérateurs pour "l'acheminement des communications des pouvoirs publics destinées au public pour l'avertir de dangers imminents ou atténuer les effets de catastrophes majeures". 

À lire aussi
Des produits ménagers (illustration) confinement
Coronavirus : comment désinfecter les objets du quotidien pendant le confinement ?

Les numéros de téléphone de dizaines de millions de citoyens n'ont pas pour autant été transmis à l'Etat. Les opérateurs ont simplement utilisé leurs infrastructures et leurs carnets d'abonnés pour maximiser la diffusion des nouvelles règles de confinement auprès du plus grand nombre. 

La France doit se doter d'un système d'alerte d'ici 2022

Tous les Français n'ont pas encore été notifiés. Cela devrait être le cas dans les prochaines heures. L'acheminement du message auprès de plusieurs dizaines de millions de destinataires prend un certain temps.

Comme le souligne Alexandre Archambault auprès de RTL.fr, le gouvernement a très certainement utilisé le protocole du SMS-MT, qui permet à un éditeur de service de transmettre une information à un grand nombre de terminaux. Une technologie qui est conditionnée à des quotas d'émission pour lisser la charge dans le temps. Ce qui explique la lenteur de la diffusion.

Cette démarche est peu commune en France, où les autorités privilégient d'habitude les réseaux sociaux pour alerter la population. Elle met en lumière les choix de l'administration de se passer d'un outil d'alerte de la population direct et rapide, après l'abandon de l'application SAIP alerte attentat en juin 2018 après plusieurs ratés et un taux d'utilisation insuffisant. 

La France a désormais jusqu'à 2022 pour se doter d'un tel système et se conformer au droit européen. Deux options sont envisagées, la diffusion de SMS localisés par les opérateurs, et le fameux "cell broadcast" utilisé par les Etats-Unis, qui permet de toucher instantanément tous les terminaux d'une zone couverte par une antenne. Mais leur mise en oeuvre est pour l'instant bloquée pour des raisons techniques, opérationnelles et politiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Connecté Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants