1 min de lecture Confinement

Coronavirus : votre employeur peut-il vous obliger à aller travailler ?

Le ministre de l'Économie et des Finances a rappelé mardi 17 mars qu'un employeur peut requérir la présence de ses salariés si le télétravail est impossible.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Bruno Le Maire répond aux questions des auditeurs de RTL Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Marie Zafimehy

C'est une nouvelle règle du confinement instauré dans le contexte de l'épidémie de coronavirus. À partir de ce mardi, à midi, toute personne souhaitant se rendre à l'extérieur devra être munie d'une attestation sur l'honneur, justifiant de son déplacement. C'est le cas notamment des salariés devant se rendre sur leur lieu de travail.

La règle numéro 1 reste la même : privilégier le télétravail. Concrètement, toute personne étant dans la capacité de le faire, doit travailler de chez elle. Seuls les employeurs dont l'activité requiert la présence de ses salariés ont le droit de les faire venir. C'est dans ce cas-là, explique Bruno Le Maire, que ceux-ci doivent se munir de leur attestation.

Pour autant, dans cette situation, les salariés qui habitent avec une personne à risque ou qui sont eux-mêmes à risque ont la possibilité de refuser de venir travailler et de rester confinés. "Si les salariés ne se présentent pas, il faut les mettre en chômage partiel", explique Bruno Le Maire. "Ils doivent justifier les raisons pour lesquelles ils ne vont pas sur le lieu de travail."

À noter : les mesures de distanciation sociale doivent impérativement être appliquées dans les locaux de l'entreprise.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Travail Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants