1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : Anne Hidalgo change d'avis et demande la fermeture des écoles
2 min de lecture

Coronavirus : Anne Hidalgo change d'avis et demande la fermeture des écoles

Selon la maire socialiste de Paris, "environ 20.000 élèves" ne sont "pas en classe soit parce qu'ils sont malades, soit parce que les classes sont fermées".

La maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo, lors d'une visite à l'AP-HP, le 15 octobre 2020 à Paris.
La maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo, lors d'une visite à l'AP-HP, le 15 octobre 2020 à Paris.
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad

"Il y a besoin de prendre une mesure qui freine". Anne Hidalgo a demandé, ce mercredi 31 mars, la fermeture des écoles à Paris, au vu de la situation sanitaire "très grave" et de la "désorganisation très grande" dans les établissements. 

À deux semaines et demie des vacances scolaires en Île-de-France, la maire socialiste de Paris a estimé sur BFMTV à "environ 20.000", le nombre d'élèves qui ne sont "pas en classe soit parce qu'ils sont malades, soit parce que les classes sont fermées", celles-ci étant au nombre de 850.

Un changement de pied pour la maire de Paris. Le 24 mars dernier à l'antenne de RTL, Anne Hidalgo expliquait être défavorable à l'idée lancée par Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France d'avancer de deux semaines les vacances scolaires. Elle insistait alors sur la nécessité de vacciner le plus tôt possible les enseignants.

On n'est pas encore au maximum de ce qu'on peut faire

Anne Hidalgo à propos du télétravail sur BFMTV

Potentielle candidate de la gauche pour l'élection présidentielle de 2022, Anne Hidalgo a reconnu sur BFMTV qu'une fermeture anticipée des écoles, avec des parents obligés de garder les enfants à la maison, serait "encore un coup très très dur pour l'économie, pour beaucoup de personnes". C'est pourquoi elle appelle à renforcer le télétravail car "on n'est pas encore au maximum de ce qu'on peut faire" à ce sujet, juge-t-elle.  

À écouter aussi

D'ici quelques heures, la maire de Paris sera fixée sur la décision de fermer ou non les écoles. Emmanuel Macron doit prendre la parole lors d'une allocution à 20 heures. Parmi les options sur la table figure celle de fermer dès vendredi soir les écoles dans tout le pays et de mettre en place des vacances anticipées

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/