1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : Hidalgo veut que les enseignants se fassent vacciner "dès demain"

INVITÉE RTL - Emmanuel Macron a annoncé lors d'un déplacement à Valenciennes que les enseignants pourront se faire vacciner dès la mi-avril.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
L'invité de RTL Soir du 24 mars 2021 Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto et Marie-Pierre Haddad

Comment enrayer la propagation de l'épidémie de coronavirus dans les écoles ? La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse propose d'avancer les vacances de Pâques de deux semaines "afin de fermer les écoles dès le 2 avril". 

Invitée à l'antenne de RTL ce mercredi 24 mars, Anne Hidalgo n'est pas favorable à cette mesure. La maire socialiste de Paris veut "débrider" la vaccination et que "l'on puisse vacciner tous les enseignants, maintenant, dès demain. Pas fin avril, ce sera beaucoup trop tard". Une façon aussi de répondre à l'annonce d'Emmanuel Macron qui a ouvert la vaccination aux enseignants à partir de mi-avril. Elle estime que "ce qui est en train de se passer dans le cadre scolaire est très très inquiétant", ajoute-t-elle.

Avant d'envisager une fermeture des écoles, Anne Hidalgo estime que la vaccination "est une alternative". "Il faut protéger les enseignants", ajoute-t-elle en précisant qu'elle ne souhaite pas instaurer une vaccination obligatoire pour les enseignants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Anne Hidalgo Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants