4 min de lecture Parlons-nous

Confinement : faire face aux violences conjugales

Selon la Police, les violences conjugales ont augmentées de 30% depuis le début du confinement. Malgré le contexte, il est possible de réagir.

Caroline Dublanche Parlons-Nous Caroline Dublanche iTunes RSS
>
L'intégrale du 13 avril 2020 Crédit Image : Fred Bukajlo / SIPA / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Paul Delair

Isabelle devait déménager fin avril. Malheureusement, le confinement l'a laissée dans l'incertitude. La perspective de la fin du confinement au 11 mai a dissipé ses angoisses qui prenaient de plus en plus de place.

Anaïs a découvert que son ex-compagnon avait un sérieux problème avec l'alcool peu de temps après avoir acheté une maison ensemble. Aujourd'hui séparés, elle souhaiterait sceller cette rupture en se débarrassant de la maison. Bien qu'elle ait fait toutes les démarches et qu'elle lui demande d'en faire autant, il ralentit le processus.

Daniel a 71 ans. Il a rencontré sa future femme il y a 2 ans. Ils auraient du se marier le 27 avril mais la pandémie est passée par là. Le mariage a été repoussé. Positif et plein de joie de vivre, il relativise et est heureux de se dire que cela sera peut-être tout de même possible cet été.

Pour Sonia, le confinement est très difficile à vivre avec son mari. Injurieux, violent verbalement, parfois physiquement, elle constate que sa violence est en train de monter en puissance. Elle a peur que cela prenne des proportions dramatiques. Elle ne voulait pas partir, mais les paroles qu'elle a entendu hier lui ont fait froid dans le dos.
Maryse a vécu une situation similaire et conseille à Sonia de partir sans plus attendre.

À lire aussi
Parlons-Nous du 13 avril 2020 Parlons-nous
Ce qu'il se cache derrière la culpabilité

Raymonde a entendu l'allocution du Président de la République et est très contente de la date prévue pour la fin du confinement. Le 11 mai, elle fêtera ses 80 ans. Un joli cadeau !

Dans "Parlons-Nous" entre 22h et 0h30, la psychologue Caroline Dublanche recueille les confidences des auditeurs de RTL.

Références citées à l'antenne :

- Dispositif Allô Service Public : 39 39 (0,15 € / minute + prix de l'appel)
Service de renseignements administratif. Informe sur les droits, les obligations et démarches à accomplir pour certaines situations. Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h15
- Violences Femme Info : 39 19 (appel gratuit)
Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00Appel anonyme et ne figurant pas sur les factures de téléphone.
- Urgences 114 : 114 (appel gratuit)
numéro national accessible par visiophonie, tchat, SMS ou fax, 24H/24, 7J/7

Pour nous contacter :

Si vous souhaitez, vous aussi, vous confier à Caroline Dublanche :
- appelez-nous au 09.69.39.10.11 (numéro non-surtaxé) 
ou depuis la Belgique au 02.337.60.80 (numéro non-surtaxé) 
- envoyez-nous votre numéro de téléphone par SMS au 64900 code RTL ( 35ct/sms )
- écrivez-nous par mail sur caroline.dublanche@rtl.fr
- rejoignez-nous sur notre page Facebook

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Parlons-nous Caroline Dublanche Psychologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants