1 min de lecture Syndicats

Code du travail : "C'est moins de droits pour les salariés", fustige Martinez

REPLAY - INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CGT s'inquiète de l'inversion de la hiérarchie des normes et appelle à la mobilisation des travailleurs.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Code du travail : "C'est moins de droits pour les salariés", fustige Martinez Crédit Image : Loïs Richard | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

La CGT ne décolère pas. Convaincu depuis la campagne présidentielle que le projet d'Emmanuel Macron sera néfaste pour les salariés, Philippe Martinez est encore plus remonté depuis la présentation des ordonnances modifiant le Code du travail. "Nos craintes sont plus que renforcées", dénonce-t-il, jeudi 31 août, au micro de RTL.

Selon le dirigeant du deuxième syndicat français, l'exécutif a clairement fait le choix d'inverser la hiérarchie des normes : "La ministre (Muriel Pénicaud, ndlr) a dit texto : tout est possible par accord d'entreprise majoritaire, y compris des baisses de rémunération sur certaines primes. Cette réforme, c'est moins de droits pour les salariés et plus de pouvoir pour les patrons, quelle que soit la taille de l'entreprise. (...) S'il y a des règles différentes, ça va être la loi de la jungle".

Malgré les concertations qui lui ont donné un aperçu des ordonnances, Philippe Martinez affirme que le rendu final est pire que ce qu'il attendait. Il prend l'exemple de l'apparition des ruptures conventionnelles collectives. Par accord homologué par l'administration, les entreprises pourront définir un cadre commun de départs volontaires. "Notre interprétation, c'est qu'on va éviter les plans sociaux très encadrés", prévient-il.

Ironisant sur la "mine réjouie de M. Gattaz", le président du Medef, le leader de la CGT exhorte les salariés et les organisations syndicales à se rassembler pour manifester le 12 septembre : "Il y a besoin d'un maximum de travailleurs dans la rue, mais aussi en actions et en pétitions". Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, a néanmoins prévenu : les ultimes retouches se feront à la marge.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syndicats Travail Loi Travail
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants