1 min de lecture Assemblée nationale

Affaire Rugy : et si d'autres parlementaires étaient concernés ?

Accusé par "Mediapart" d'avoir payé sa cotisation à EELV avec ses frais de mandat, François de Rugy ne serait pas le seul concerné par cette pratique.

Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Affaire Rugy : et si d'autres parlementaires étaient concernés ? Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza édité par Cassandre Jeannin

Et si l'affaire Rugy en cachait d'autres ? D'autres membres du gouvernement auraient, comme l'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire, utilisé leurs frais de mandat pour payer leurs cotisations au parti. Manifestement tout le monde connaissait la combine et savait qu'elle était à la limité de la légalité.

Le député Charles de Courson a tenté à plusieurs reprises de faire passer des lois pour contrôler ces fonds mais ses collègues s'y sont toujours opposés. François de Rugy "n'est certainement pas le seul dans les parlementaires à l'avoir fait", affirme-t-il sur RTL. "Le problème c'est que, pendant des années, beaucoup de parlementaires considéraient, à tort, que l'IRFM (Indemnité représentative de frais de mandat) c'était des fonds privés dont ils avaient la libre disposition, exonérés d'impôts, de cotisations, de tout", explique-t-il. 

Cette IRFM (un peu plus de 5.000 euros par mois) qui est censée payer la permanence, les déplacements du député, était utilisé par certains pour régler la cotisation qu'ils devaient à leur parti, inversement déductible, comme pour tous les Français, à 66% des impôts

L'IRFM utilisée par des députés comme argent de poche

Grâce à cette combine, des députés ne payaient pas d'impôts comme François de Rugy et d'autres se servaient de cette somme comme argent de poche. "Je me souviens un jour d'une discussion avec une collègue socialiste. Elle me dit : 'Tu sais moi tout mon habillement je le paye sur mon IRFM'", raconte Charles de Courson. "Il n'y avait aucun contrôle. C'est le système qui aboutit à cela", déplore-t-il.

À lire aussi
Emmanuel Macron devant le Congrès, rassemblé en juillet 2019 gouvernement
Immigration : le pari d'Emmanuel Macron pour "un patriotisme inclusif"

Aujourd'hui ce système est révolu. Depuis deux ans, les députés doivent justifier au centime près la moindre de leurs dépenses. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale François De Rugy Ministre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798066512
Affaire Rugy : et si d'autres parlementaires étaient concernés ?
Affaire Rugy : et si d'autres parlementaires étaient concernés ?
Accusé par "Mediapart" d'avoir payé sa cotisation à EELV avec ses frais de mandat, François de Rugy ne serait pas le seul concerné par cette pratique.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-rugy-et-si-d-autres-parlementaires-etaient-concernes-7798066512
2019-07-19 16:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mMNbkTWX4HwKailee0-Urg/330v220-2/online/image/2018/1213/7795917262_l-assemblee-nationale-le-13-decembre.jpg