2 min de lecture Gouvernement

François de Rugy répond aux accusations de non-paiement de ses impôts en 2015

Le ministre de la Transition Écologique a répondu sur Twitter à Mediapart, qui l'accuse cette fois de ne pas avoir payé d'impôts sur ses revenus de 2014 en profitant d'"un régime très favorable dont jouissaient les parlementaires".

François de Rugy, en mai 2019
François de Rugy, en mai 2019 Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

François de Rugy contre-attaque. Le ministre de la Transition écologique a tenu à répondre aux accusations de Mediapart qui révèle cette fois que le ministre n'aurait pas payé d'impôts sur le revenu en 2015. Le média d'investigation explique qu'il ne s'agit pas d'"une fraude de l’actuel ministre d’État", mais d'"un régime très favorable dont jouissaient les parlementaires".

En effet, après les dîners fastueux avec homards et grands crus, les travaux d'un montant de 63.000 euros dans son logement de fonction, puis l'occupation d'un appartement à vocation sociale à Orvault révélés par Mediapart depuis le début de la semaine, ce vendredi 12 juillet, le site d'investigation révèle les raisons pour lesquelles François de Rugy n'aurait pas payé d'impôts sur le revenu en 2015. Mediapart évoque en effet '"un régime très favorable dont jouissaient les parlementaires".

D'après le site, la raison pour laquelle François de Rugy n'aurait pas payé d'impôts sur ses revenus de 2014 est due au fait qu'il a fait "25.051 euros de dons aux organismes reconnus d’intérêt général", ce qui donne droit à un avantage dans la limite de 20% du revenu imposable. Des dons retenus "à hauteur de 8.477 euros, donnant droit à une réduction d’impôts de 4.061 euros", précise le site d'investigation.

Une seule raison : les dons de 1.200 euros que je faisais chaque mois au parti EELV

François de Rugy, ministre de la Transition écologique.
Partager la citation
À lire aussi
L'Assemblée nationale, le 13 décembre assemblée nationale
Affaire Rugy : et si d'autres parlementaires étaient concernés ?

Le ministre n'a pas tardé à répondre sur son compte Twitter en expliquant cette optimisation fiscale. "Une seule raison : les dons de 1.200 euros que je faisais chaque mois au parti EELV en tant que député du groupe EELV, comme TOUS les autres députés du groupe, et comme tous les autres parlementaires qui financent ainsi leurs partis et la vie politique. Où s’arrêtera l’acharnement ?", s'est insurgé le ministre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement François De Rugy Ministre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798029882
François de Rugy répond aux accusations de non-paiement de ses impôts en 2015
François de Rugy répond aux accusations de non-paiement de ses impôts en 2015
Le ministre de la Transition Écologique a répondu sur Twitter à Mediapart, qui l'accuse cette fois de ne pas avoir payé d'impôts sur ses revenus de 2014 en profitant d'"un régime très favorable dont jouissaient les parlementaires".
https://www.rtl.fr/actu/politique/francois-de-rugy-repond-aux-accusations-de-non-paiement-de-ses-impots-en-2015-7798029882
2019-07-13 01:55:39
https://cdn-media.rtl.fr/cache/twrvGyNag4RZqLGx_jLhgA/330v220-2/online/image/2019/0713/7798029887_francois-de-rugy-en-mai-2019.jpg