2 min de lecture Politique

Affaire Fillon : le soupçon insupportable d’une manipulation de la justice

ÉDITO - Pour Olivier Bost, la demande d'Emmanuel Macron au Conseil Supérieur de la Magistrature de mettre son nez dans l'affaire Fillon, est un "tournant."

Micro générique Switch 245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Affaire Fillon : "Le parquet n'est pas indépendant", dit Olivier Bost Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost

L’affaire Fillon a pris une autre tournure ce week-end. Emmanuel Macron a demandé au Conseil Supérieur de la Magistrature de vérifier s’il n’y a pas eu de pression sur la procureure en charge du dossier.

Cela nous rappelle que le parquet n’est pas indépendant et que des juges peuvent vouloir se payer des politiques. Et pourtant, rien de toutes ces évidences ne pourront remettre en cause l’élection présidentielle. On ne peut pas réécrire l’histoire.

L’ancienne procureure de l’affaire Fillon l’a confié avant de se rétracter. Elle a subi les pressions du Parquet pour faire remonter des informations sur l’enquête en permanence. C’est presque banal, 8.000 affaires étaient suivies en direct par le ministère à ce moment-là, c’est ce que nous avons appris lors du procès de Jean-Jacques Urvoas, le ministre de la Justice de l’époque qui adorait être au courant de tout, parfois pour en faire un usage illégal. 

Le tempo de l'affaire Fillon sème le doute

Il a été condamné, fait rarissime, par la Cour de Justice de la République pour violation du secret professionnel. Dans l’affaire Fillon, le parquet suivait minutieusement le déroulé de l’enquête, probablement pour renseigner le ministre et sans doute, l’Élysée. Officiellement, parce que c’est interdit, il n’y a pas d’instruction qui sont données du pouvoir politique vers les procureurs. Mais le tempo de l’affaire Fillon, sa mise en examen 40 jours avant le premier de l’élection présidentielle, tout cela sème le doute encore aujourd’hui.

À lire aussi
Donald Trump et son vice-président Mike Pence, le 20 juillet 2020 Maison blanche
Présidentielle américaine : 4 questions sur la vice-présidence

Les juges ont été particulièrement zélés car voilà, les magistrats aiment aussi se payer un homme politique. Nous ne pouvons pas à posteriori mesurer exactement l’effet qu’ont eu ces révélations. François Fillon, disent plusieurs responsables des Républicains, n’a pas chuté à cause de ces soupçons d’emplois fictifs, mais à cause de son programme et de sa personnalité. Je rappelle que l’ancien Premier ministre promettait de supprimer un demi-million de postes de fonctionnaires et de s’attaquer la Sécurité sociale. Il avait commencé à chuter dans les sondages avant l’affaire de ses emplois présumés fictifs.

L'affaire Fillon embarrasse Les Républicains

François Fillon attend son jugement dans une semaine. La justice a demandé de la prison ferme et plus de 300.000 euros d’amende. Et après, il restera un insupportable soupçon de manipulations. La célérité, la vitesse du parquet pour mettre en examen François Fillon reste encore aujourd’hui une énigme. 

Le Conseil Supérieur de la Magistrature ne devrait pas trouver grand-chose à en dire. La commission d’enquête parlementaire ou une enquête administrative permettrait peut-être d’en savoir plus. En attendant, ça reste une énigme gênante et qui embarrasse jusqu’à Emmanuel Macron.

Ce qui inquiète ce responsable des Républicains, c’est l’effet dans une partie de l’opinion de cette élection biaisée : "Ce n’est pas bon pour la démocratie…" estime-t-il. Les amateurs de complots, ceux qui se disent que la démocratie ce n’est pas si important, tous ceux-là seront les seuls à être confortés par cette rocambolesque affaire Fillon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique François Fillon Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants