2 min de lecture Champagne

Les actualités de 18h - Météo : les producteurs de Champagne se préparent au froid

Face à la vague de froid annoncée pour ce week-end, les producteurs de champagne s'arment contre l'effet des gelées, qui causent chaque année de graves dégâts à leurs vignes et empiètent sur leur production.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 18h - Alerte au froid : les producteurs de Champagne se préparent aux gelées Crédit Image : ALAIN JULIEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Gautier Delhon-Bugard édité par Joanna Wadel

Vigilance maximale ce soir dans la campagne en Champagne. Les vignerons se préparent à cette vague de froid annoncée ce week-end. Chute des températures, peut-être des gelées. D'où l’inquiétude des producteurs de champagne. Dans une exploitation viticole de la Marne, les viticulteurs se préparent. 

Au-delà de cette forêt, dans le coteau de Chambrecy, une légère brume enveloppe les vignes LeRouge Père et Fils, une maison de champagne familiale implantée depuis quatre générations. Yoan, 37 ans, à sa tête, atteste que les chutes de températures causent déjà des dégâts aux vignes : "On a pris un petit coup de gelées il y a dix jours à peu près", explique t-il au micro de RTL, ajoutant, "ça ne poussera plus". Les premières gelées printanières lui ont déjà coûté 10% de la production

Pourtant, depuis quelques années, le vigneron et ses trois employés n'utilisent plus de matériel face au gel, ni de procédé palliatif, comme arroser les vignes pour préserver les bourgeons du gel à l'aide d'un glaçon. Le stock amassé en amont, et l'aide d'autres viticulteurs ont aidé le jeune vigneron à s'en sortir lorsqu'il a perdu une partie de sa production, deux ans auparavant. 

À écouter également dans ce journal

Christophe Castaner dans la tourmente. Des élus de Gauche réclament l'audition du Ministre devant le Parlement, accusé d'avoir menti après l'intrusion de manifestants à La Pitié Salpêtrière, lors du défilé parisien du 1er mai. Christophe Castaner a dit lui-même qu'il n'aurait pas dû employer le mot "attaque". Il aura fallu attendre cet après-midi pour que Edouard Philippe lui apporte son soutien. 

À lire aussi
Vendanges dans un vignoble bordelais (illustration) canicule
La météo risque de bouleverser la date des vendanges

Braquage à Besançon. L'enquête se poursuit près de Besançon après un braquage très énigmatique chez un fabricant de joaillerie. Sept malfaiteurs cagoulés et armés ont fait irruption ce matin dans une entreprise de Chatillon Le Duc dans le Doubs. Ils sont repartis avec une cargaison de 20 kilos d'or.

Un pompier de la Somme accusé de viol. Un pompier est mis en examen ce soir dans la Somme pour une affaire de viol dans une caserne. Ce sapeur-pompier est accusé d'avoir violé et agressé sexuellement, la semaine dernière, une adolescente de 16 ans, en stage pour apprendre le métier.

Situation critique en Syrie. La situation est de plus en plus chaotique dans l'Est de la Syrie. Alors que se pose la question du rapatriement des enfants de jihadistes. Ils seraient 150 jeunes français dans le camp d'Al Hol, en danger de mort selon des avocats. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Champagne Froid Météo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants