1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 8h - Sondages de l'Élysée : pourquoi d'anciens proches de Sarkozy sont-ils jugés ?
2 min de lecture

Les infos de 8h - Sondages de l'Élysée : pourquoi d'anciens proches de Sarkozy sont-ils jugés ?

Cinq anciens proches de Nicolas Sarkozy sont jugés à partir de ce lundi dans l'affaire des "sondages de l'Élysée".

Nicolas Sarkozy au tribunal le 8 décembre 2020
Nicolas Sarkozy au tribunal le 8 décembre 2020
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Le journal RTL de 8h du 18 octobre 2021
12:52
Les infos de 8h - Sondages de l'Élysée : pourquoi d'anciens proches de Sarkozy sont-ils jugés ?
12:52
Thomas Despré - édité par William Vuillez

Décidément, les procès s'enchainent pour Nicolas Sarkozy, même si cette fois, l'ancien chef de l'État n'est cité qu'en tant que simple témoin. La justice s'intéresse à une série d'études d'opinion, commandées par l'Élysée pour plus de 6 millions d'euros, sans aucun appel d'offres. Au total, entre 2007 et 2009, ce sont 264 sondages qui ont été réalisés à la demande de l'exécutif, illustration de cette obsession présidentielle sur absolument tous les sujets.

"Que pensez-vous du mariage possible entre Nicolas Sarkozy et Carla Bruni ?", "Quelle est votre opinion sur la grossesse de Rachida Dati ?", "Dominique Strauss-Kahn a-t-il été convaincant lors de son intervention à la télé ?". Toutes ces questions, l'Élysée les a commandées à des instituts de sondage entre 2007 et 2009. Tous les sujets ou presque y passent, même les plus farfelus. Ce n'est pas la première fois que la présidence commande des sondages, loin de là, c'était même assez fréquent dans les années Mitterrand ou Chirac, mais là ce sont les thèmes des questions qui font réagir. Les thèmes mais aussi les instituts de sondages désignés et c'est tout l'objet du procès qui s'ouvre ce lundi. 

La justice tente de déterminer si ces sondages ont permis d'enrichir des sociétés appartenant à d'ex-collaborateurs du président. Parmi eux, le sulfureux conseiller de l'ombre Patrick Buisson, qui a réalisé plusieurs sondages pour l'Élysée avec sa société. L'ancien secrétaire général du palais, Claude Guéant est lui aussi mis en examen. Nicolas Sarkozy, quant à lui, ne sera pas à la barre, il bénéficie de l'immunité présidentielle mais au tribunal, ses oreilles risquent de siffler.

À écouter également dans ce journal

Loto - Ce week-end, un Français a remporté le plus gros gain à l'Euromillions, un montant record de 220 millions d'euros. Ce lundi matin, RTL vous propose un témoignage exceptionnel, celui d'un couple de grands gagnants du Loto. Ils ont remporté 4,5 millions d'euros. 

À lire aussi

Salles de sport - Avec une baisse de 40% en moyenne de la fréquentation en 2 ans, les salles de sport continuent de souffrir de la crise, notamment parce que leur accès reste soumis à la présentation d'un passe sanitaire.

Hausse des prix de l'énergie - Valérie Pécresse, ce dimanche dans le Grand Jury de RTL, proposait de relever le forfait kilométrique assumé par les employeurs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/