2 min de lecture Violences

Les infos de 6h30 - Producteur tabassé : "Les gens qui doivent me protéger me braquent"

TÉMOIGNAGE - Le producteur de musique Michel Zecler, tabassé par quatre policiers dans le XVIIe arrondissement de Paris samedi 21 novembre raconte l'agression.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 6h30 du 27 novembre 2020 Crédit Image : Aurore MESENGE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Raphaël Vantard édité par Louis Chahuneau

Les policiers impliqués dans le tabassage d'un producteur à Paris devraient être révoqués. Ils le seront "dès que les faits seront établis par la justice" a précisé hier soir Gérald Darmanin. Mais les images de vidéosurveillance qui ont capté la scène parlent d'elles-mêmes.

Cette scène se déroule dans la soirée de samedi 21 novembre, dans le XVIIe arrondissement. Le producteur Michel Zecler ne porte pas de masque. C'est apparemment ce qui va provoquer l'intervention des policiers, d'une violence inouïe. Coups de poing, coups de matraque, insultes racistes.

La victime raconte : "J'ai eu la chance contrairement à beaucoup d'autres d'avoir des vidéos qui me protègent. Bien sûr j'ai peur, je suis un homme. J'ai un policier qui me braque, qui se cache, qu'est-ce que ça veut dire ? Les gens qui doivent me protéger me braquent. J'aimerais que ça ne recommence plus, caméra ou pas caméra. On m'a dit sale nègre plusieurs fois en mettant des coups de poing. Ça a été tellement difficile à vivre. Ces trois personnes-là doivent payer".

Quatre agents de police sont sur la sellette, les trois premiers plus un arrivé en renfort. Après son interpellation, la victime avait le visage tuméfié, la bouche en sang, et le crâne ouvert. Pour le secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, il n'y a qu'un responsable : le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

À écouter également dans ce journal...

À lire aussi
faits divers
Rhône : il soupçonne sa femme d'infidélité et sort un fusil

Violences policières - Trois policiers ont été renvoyés devant la Cour d'assises  pour "violences volontaires", trois ans après la violente interpellation de Théo à Aulnay-sous-Bois (93). Le jeune homme avait été grièvement blessé par un coup de matraque, il est handicapé à vie.

Consommation - La marque de prêt-à-porter française Aigle ne participera pas au Black Friday cette année. Il n'y aura donc pas de vente en ligne ni ce vendredi ni vendredi 4 décembre. Sa directrice privilégie des solutions en économie circulaire et estime que ses clients préfèrent acheter responsable pour éviter la surconsommation. 

Football - Les joueuses de l'Équipe de France affrontent l'Autriche ce vendredi soir pour les qualifications de l'Euro 2022, et ont mis de côté leurs différends avec l'entraîneuse Corinne DiacreLa capitaine Amandine Henry avait notamment critiqué les méthodes de management de la sélectionneuse. L'équipe affrontera enfin le Kazakhstan le 1er décembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violences Police Gérald Darmanin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants