2 min de lecture Faits divers

Les infos de 6h - Grenoble : la police accusée d'avoir tabassé deux jeunes lors d'un contrôle

À la sortie du collège Vercors, à Grenoble, deux adolescents rapportent avoir été interpellés violemment par la police parce qu'ils ne portaient pas de masque, mardi 3 novembre. Leurs parents ont déposé plainte.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Grenoble : la police accusée d'avoir tabassé deux jeunes lors d'un contrôle Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Serge Pueyo édité par Florise Vaubien

À Grenoble (Isère), un contrôle de police sur deux adolescents aurait totalement dérapé. Ces deux jeunes racontent avoir été interpellés car ils ne portaient pas leurs masques, puis violentés et tabassés par les forces de l'ordre.

À la sortie des cours mardi 3 novembre, deux élèves du collège Vercors ont été interpellés par la police. "Ils nous ont dit de mettre notre masque et on a eu peur d’avoir une amende donc on a couru. Ils nous ont coursés : ils m’ont mis deux croche-pattes, ils m’ont plaqué contre le sol et ils m’ont frappé. Ils m’ont tiré par ma capuche ce qui m’a étranglé, c’était très violent", témoigne Abderrahmen. "Je leur ai dit d’arrêter et une policière a demandé à son collègue d’arrêter", ajoute-t-il. 

Son ami Younes rapporte également avoir été frappé : "Un policier m’a donné un coup de genou très violent et m'a fait une clef de bras. Je leur demandais d’arrêter car j’avais très mal", explique le jeune homme. "Ils nous ont dit qu’ils allaient nous embarquer dans une cave et nous frapper". 

Soutenus par des professeurs du collège Vercors, les parents des adolescents ont porté plainte pour "violence sur mineur". "Je suis vraiment en colère : j’ai vu l’état de mon fils, il pleurait, son pantalon était déchiré, il était couvert de sang et il tremblait de partout", déplore la mère Abderrahmen. De con côté, la police n’a pas voulu faire de commentaire sur cette affaire. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Essonne
Les infos de 6h - Procès de Viry-Châtillon : un verdict "infâme", dit une femme de policier

Confinement - Le Premier ministre Jean Castex a confirmé, jeudi 12 novembre, que le confinement se poursuivait jusqu’au 1er décembre. Si la situation s'améliore, les commerces pourront rouvrir avec un nouveau protocole sanitaire. 

Dépistage - Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus, le dépistage se poursuit, grâce notamment aux tests antigéniques. Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé, jeudi 12 novembre, que la France en a commandé "près de 20 millions".

Didier Raoult - Le professeur Didier Raoult est poursuivi par l’Ordre des médecins pour charlatanisme et information erronée au public. L’instance lui reproche plusieurs entorses au code déontologique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Grenoble Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants