1 min de lecture Polémique

Coronavirus : que reproche l'Ordre des médecins à Didier Raoult ?

ÉCLAIRAGE - La procédure à l'encontre du professeur marseillais fait suite à la plainte déposée en juillet par la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF). Il lui est notamment reproché une utilisation de traitements non-validés.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : que reproche l'Ordre des médecins à Didier Raoult ? Crédit Image : Christophe SIMON / AFP | Crédit Média : Agathe Landais | Durée : | Date : La page de l'émission
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Les griefs soulevés à l'encontre de l’infectiologue Didier Raoult ne manquent pas : manque de confraternité, information erronée au public et même charlatanisme, selon une information initialement révélée par Paris Match et Le Parisien

À la suite de plusieurs plaintes, le professeur marseillais, qui s'est fait connaître depuis le début de la pandémie de Covid-19 pour ses prises de position en faveur d'un traitement à base d'hydroxychloroquine, devra comparaître devant les instances disciplinaires de l'Ordre des médecins. 

Il lui est reproché une série de manquements déontologiques, en lien avec la promotion de son produit de prédilection. Dès le mois de juillet, la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF), qui regroupe "les professionnels de la santé intéressés par les maladies infectieuses et tropicales", déposait plainte. 

"Alors que plusieurs études montraient que l'hydroxychloroquine ne marchait pas, Didier Raoult a continué à la promouvoir et à vouloir l'imposer", regrette son président dans les colonnes du Parisien.

Moi vivant, le professeur Raoult ne sera pas radié et ne sera pas condamné

Fabrice di Vizio, avocat de Didier Raoult interrogé par BFMTV
Partager la citation
À lire aussi
société
Coronavirus : autotest, test PCR, test antigénique... Lesquels sont gratuits et où les trouver ?

Avec cette procédure, Didier Raoult risque des sanctions qui peuvent aller jusqu'à une radiation de l'Ordre des médecins. Les plaintes à l'encontre d'un médecin hospitalier doivent dans un premier temps être validées par des instances locales avant le passage devant les instances disciplinaires de l'Ordre. 

Une étape qui a été franchie ce jeudi 12 novembre par l'Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône. L'avocat du professeur Raoult, Fabrice di Vizio, se veut cependant rassurant. Selon lui, la relaxe de son client est une "évidence", et il ne s'agit que d'une procédure "assez banale". "Moi vivant, le professeur Raoult ne sera pas radié et ne sera pas condamné", a-t-il affirmé au micro de BFMTV.

Lire la suite
Polémique Marseille Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants