2 min de lecture Enquête

Les infos de 12h30 - Haute-Savoie : une plainte contre des policiers pour violence en réunion

Une interpellation musclée à Thonon-les-Bains fait polémique. Un jeune homme de 20 ans a été arrêté sur la route avant d'être maintenu au sol puis frappé de coups de poing par des policiers. Son avocat demande la saisie de l'IGPN.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 10 novembre 2020 Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Serge Pueyo édité par Marie Gingault

Le 6 novembre dernier, une interpellation musclée a eu lieu à Thonon-les-Bains en Haute Savoie. Des policiers ont arrêté une voiture en pleine nuit. Dans celle-ci, un conducteur qui roulait sans permis et des passagers éméchés. Un témoin a filmé la scène et la violence de celle-ci amène à s'interroger sur un usage disproportionné de la force

Sur cette vidéo, on voit le jeune conducteur de 20 ans, maintenu au sol par deux policiers dont l'un met son genou sur le cou du jeune homme, celui-ci se débat. C'est alors que l'on voit un des policiers lui asséner plusieurs coups de poing au visage de façon apparemment gratuite.

"Il n'avait pas supporté d'avoir été gazé dans le véhicule, il demandait à pouvoir sortir pour aller respirer. Il a été mis à terre et on peut voir sur les vidéos qu'il y a des violences qui ne sont pas justifiées", souligne Me François Hoffmann, l'avocat du jeune conducteur. "J'ai des photos de l'œil qui est totalement explosé de mon client. Un œil très rouge, un œil au beurre noir, la lèvre est également abîmée. C'est quand même un jeune de 20 ans qui n'est pas spécialement connu pour violence", précise Me Hoffmann.

L'avocat va déposer plainte contre les policiers pour violence en réunion. Il demande à ce que l'IGPN (Inspection générale de la police nationale) soit saisie.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
Avignon
Les infos de 6h - Policier tué à Avignon : les habitants toujours sous le choc

Coronavirus - Le prochain point d'étape du gouvernement sur l'épidémie aura lieu le jeudi 12 novembre. Jean Castex tiendra une conférence de presse à 18 heures après un Conseil de défense. Les commerçants espèrent un assouplissement, mais il va sans doute falloir attendre jusqu'au 1er décembre.

Vaccin - "Il faut rendre le vaccin obligatoire", c'est ce qu'a affirmé ce mardi matin l'écologiste Yannick Jadot. Hier, le laboratoire américain Pfizer a annoncé que son candidat vaccin était efficace à 90% tandis que la phase 3 est toujours en cours. 

Congés paternité - Plusieurs sénateurs Les Républicains ne veulent pas du congé biberon de sept jours à la naissance pour les papas. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Faits divers Violence
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants