1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h - Fête clandestine à Marseille : "Ce n'est pas mon problème", dit le propriétaire
2 min de lecture

Les infos de 6h - Fête clandestine à Marseille : "Ce n'est pas mon problème", dit le propriétaire

"Je ne suis pas fou, j'ai 69 ans, je ne vais pas faire des soirées" : le propriétaire de la salle où 500 personnes ont été évacuées à Marseille après une fête clandestine, assure avoir été piégé.

Une fête (Illustration).
Une fête (Illustration).
Crédit : AFP / JAIME REINA
Les infos de 6h - Fête clandestine à Marseille : "Ce n'est pas mon problème", dit le propriétaire
07:48
Le journal RTL de 6h du 14 décembre 2020
07:48
Gautier Delhon-Bugard - édité par Marie Gingault

Cela fait 9 mois aujourd'hui que sont entrées en vigueur les premières mesures de confinement. Le 14 mars dernier, le gouvernement annonçait la fermeture des bars, des restaurants, des cafés et des discothèques. Et tandis que les semaines passent et que les restrictions demeurent, on sent qu'il devient de plus en plus dur de contenir l'ardeur et la fougue de certains.

Pour preuve, la multiplication des fêtes clandestines. À Marseille, ce week-end encore la police a dû évacuer 500 personnes qui participaient à une soirée. Musique, drogue et alcool, il y avait tout sauf des masques. Le propriétaire des lieux assure qu'il n'était au courant de rien et refuse d'être tenu pour responsable.

"Responsable de quoi ? Ce n'est pas moi qui ai fait la soirée. Je ne suis pas fou, j'ai 69 ans, je ne vais pas faire des soirées, arrêtez, arrêtez. J'ai loué la salle pour des stockages de matériaux événementiels, s'ils me font ça dans le dos je ne peux rien y faire moi", se défend l'homme avant d'ajouter : "Je les ai prévenus, tout ça pour gagner 4 sous ? Je dis la vérité, le problème est résolu. La police était là, ils ont pris les pièces d'identité des locataires, ils se démerdent, ce n'est pas mon problème". 

Neuf mois de fermeture pour certains établissements. À cette occasion, les restaurateurs et tous les acteurs de la filière touristique, cafés, bars, hôtels, ont prévu de se rassembler à Paris à partir de 13 heures sur l'esplanade des Invalides.  

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi

Coronavirus - À dix jours du réveillon de Noël, l'opération dépistage massif commence. Au Havre et dans trois autres grandes villes les écouvillons seront de sortie. Les autorités espèrent tester la moitié des habitants. 

Brexit - Alors qu'ils devaient normalement clore leurs discussions hier soir, l'Europe et le gouvernement britannique ont choisi de se donner une toute dernière chance afin de parvenir à un accord avant la date butoir du 31 décembre

Football - Après la défaite du PSG face à Lyon (0-1) dimanche soir, les Parisiens perdent la tête de la Ligue 1 avec 28 points. Ils sont désormais 3ème, un point derrière Lyon, et Lille, nouveau leader du classement à la différence de buts. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/