2 min de lecture Justice

Les infos de 5h - Sarah Halimi : 20.000 manifestants réclament une réforme de la loi

Le meurtrier de Sarah Halimi, sexagénaire juive tuée en 2017, ne sera pas jugé. Face à l'émoi causé par cette décision, Emmanuel Macron veut une réforme de l'irresponsabilité pénale.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 5h - Sarah Halimi : 20.000 manifestants réclament une réforme de la loi Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Valentin Boissais
Valentin Boissais édité par Gaétan Trillat

Plus de 20.000 personnes ont manifesté dimanche 25 avril à Paris et quelque 6.000 autres ailleurs en France, pour contester l’absence de procès dans l’affaire Sarah Halimi, cette retraitée tuée en 2017 parce que juive.

Son meurtrier, gros consommateur de cannabis, ne sera pas jugé. Les experts ont conclu à une bouffée délirante au moment du crime. Emmanuel Macron voulait donc changer la loi sur l'irresponsabilité pénale et Eric Dupond-Moretti a promis un texte d'ici fin mai, très attendu par les manifestants de la place du Trocadéro.

“Je ne pourrai plus vous appelez Votre Honneur, monsieur le juge." C'est la pancarte d’Alain, qui n’accepte pas l’irresponsabilité prononcée pour le meurtrier. “Je ne sais pas combien de drames il faut pour que les messages soient entendus. Une loi qui change, peut-être, on verra, c'est déjà ça." Cette loi, beaucoup souhaitent qu’elle porte le nom de Sarah Halimi. “Elle a quand même été assassinée et cet acte ne sera pas puni. Ça permettrait de pérenniser sa mémoire."

Le frère de Sarah Halimi a pris la parole pendant plusieurs minutes pour prouver que le meurtrier de sa sœur n’est pas irresponsable. Devant lui, des personnalités politiques de tous bords, unanimes. Jérôme Guedj, secrétaire national du Parti Socialiste, assure "qu'on fait évoluer la loi, non pas sous le coup de l’émotion mais sous le coup d’une situation qui ne trouve pas de réponse satisfaisante". Ce projet de loi devrait être présenté fin mai par le garde des Sceaux. De son côté, le Conseil de la magistrature s’insurge contre une remise en cause de la justice.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
élections régionales
"Marine Le Pen est le loup déguisé en grand-mère", dit Valérie Pécresse

Inde - Plusieurs pays, comme ceux de l'Union européenne, les Etats-Unis ou le Royaume-Uni, ont promis dimanche leur aide à l'Inde, confrontée à une poussée spectaculaire du Covid-19 et qui a enregistré dimanche un record mondial de près de 350.000 personnes contaminées en une seule journée.

Oscars - "Nomadland" est le grand gagnant de la 93e cérémonie des Césars en remportant la statuette du meilleur film, celle de la meilleure réalisatrice pour Chloe Zhao et celle de meilleure actrice pour Frances McDormand. Anthony Hopkins est sacré meilleur acteur pour son rôle dans "The Father". Retrouvez le palmarès complet ici.

Football - Lille est en tête de la Ligue 1 à quatre journées de la fin après sa victoire face à l'Olympique Lyonnais, dimanche (3-2). Les Dogues étaient menés 2-0 mais ont renversé le match grâce à un grand Burak Yilmaz, auteur de deux buts et une passe décisive. Lyon est 4e.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Manifestations
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants