1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Sarah Halimi : pas de procès pour le meurtrier, jugé irresponsable de ses actes
1 min de lecture

Affaire Sarah Halimi : pas de procès pour le meurtrier, jugé irresponsable de ses actes

Il n'y aura pas de procès pour le meurtrier de Sarah Halimi, dont l'irresponsabilité pénale a été confirmée en cassation ce mercredi 14 avril.

Sarah Halimi a été assassinée en avril 2017, à son domicile dans le quartier de Belleville à Paris.
Sarah Halimi a été assassinée en avril 2017, à son domicile dans le quartier de Belleville à Paris.
Crédit : Capture d'écran / Google Street View
cassandre
Cassandre Jeannin
Journaliste

La Cour de cassation a rendu sa décision ce mercredi 14 avril. L'irresponsabilité pénale du meurtrier de Sarah Halimi, sexagénaire juive assassinée en avril 2017 à son domicile dans le quartier de Belleville à Paris, a été confirmée. Il n'y aura donc pas de procès pour le jeune homme, hospitalisé en psychiatrie depuis ce crime qui a provoqué débat et émotion depuis quatre ans. 

La Cour de cassation, qui est la plus haute juridiction de l'ordre judiciaire, a rejeté le pourvoi formé par la famille de Sarah Halimi contre la décision rendue en 2019 par la cour d'appel de Paris. D'après cette décision, qui reposait sur trois expertises, le jeune homme avait commis les faits au cours d'une "bouffée délirante" sur fonds de forte consommation de cannabis. 

"Une personne qui a commis un acte sous l'emprise d'une bouffée délirante abolissant son discernement ne peut pas être jugée pénalement même lorsque son état mental a été causé par la consommation régulière de produits stupéfiants. En effet, la loi ne prévoit pas de distinction selon l'origine du trouble psychique", rapporte la Cour de cassation dans un communiqué.

Le 4 avril 2017, Kobili Traoré, un musulman de 27 ans, a fait irruption chez sa voisine juive de 65 ans, Lucie Attal, aussi appelée Sarah Halimi. Il l'a rouée de coups aux cris de "Allah Akbar" et en récitant des versets du Coran, avant de la jeter par-dessus le balcon de leur HLM de Belleville, dans l'est de Paris. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/