1 min de lecture Police

Évacuation de migrants à Paris : un Afghan parle d'une violence "inhabituelle" de la police

TÉMOIGNAGE - RTL a rencontré un des migrants évacué lundi soir par les forces de l'ordre, place de la République à Paris.

Un policier lors de l'évacuation d'un camp de migrants place de la République à Paris, le 23 novembre 2020
Un policier lors de l'évacuation d'un camp de migrants place de la République à Paris, le 23 novembre 2020 Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
sina mir presente immersions sur rtl
Sina Mir
édité par Gaétan Trillat

J. est un jeune Afghan de 25 ans, arrivé il y a trois mois en France. Le 17 novembre, il a été évacué sans solution d’hébergement du campement de Saint-Denis. Il était aussi présent ce lundi lors de l'opération de police controversée qui a eu lieu place de la République, à Paris.

Il raconte une violence "inhabituelle" dont il dit avoir été victime. "Je ne me sens vraiment pas bien depuis hier, j’étais dans une de ces tentes et la police m’a attrapé, m’a poussé, j’ai pris des coups de matraque", raconte-t-il avec le débit encore très rapide de quelqu’un de choqué. Il montre des ecchymoses dans le dos et sur la cuisse.

"Ils me disaient de partir, ils m’ont poursuivi jusqu’à ce que j’arrive ici sous ce pont vers 1 heure du matin. Ça fait trois mois que je dors dehors sur un trottoir ou sous un pont, que je demande une place pour dormir et que je ne sais pas où aller."

Plainte déposée contre Lallement

Une centaine de jeunes hommes dans la même situation, beaucoup d’entre eux Afghans, attendent une maraude, porte d’Aubervilliers à Paris. Les associations humanitaires renouvellent ce mardi leur demande de mise à l'abri auprès de l'État.

À lire aussi
Pyrénées-Orientales
Génération Identitaire : Gérald Darmanin a lancé la procédure de dissolution

Par ailleurs, l’ONG Médecins Sans Frontières, présente lors de l'évacuation de lundi, a annoncé qu’elle portait plainte contre le préfet de police de Paris, Didier Lallement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Réfugiés Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants