2 min de lecture Justice

Les infos de 18h - Procès de Nordahl Lelandais : la personnalité de l'accusé étudiée

Le procès du maître-chien de 38 ans pour le meurtre du caporal Arthur Noyer s'est ouvert ce lundi 3 mai devant la cour d'Assises de Chambéry.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 18h du 03 mai 2021 Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff édité par Florine Boukhelifa

Il dit "n'avoir jamais voulu donner la mort". Le procès de Nordahl Lelandais s'est ouvert ce lundi 3 mai dans la matinée devant les Assises de Savoie, à Chambéry. L'ancien maître-chien de 38 ans y est jugé pour le meurtre d'Arthur Noyer, mais maintient sa version : une bagarre qui aurait mal tourné. Durant l'après-midi de cette première journée, la Cour a examiné sa personnalité, pendant que l'accusé tentait de lisser son image.

D'une voix calme, très posée, les mains sagement croisées devant lui, Nordahl Lelandais est vêtu d'une chemise bleu ciel cintrée et porte une barbe poivre et sel. L'homme décrit une vie normale : une adolescence sans problème, une passion pour les chiens et son entrée dans l'armée pour cinq ans. Il prend une fléchette dans l'œil d'un supérieur. "Je n'avais plus la confiance de mes chefs, cela a été l'une des grosses causes de mon envie de quitter l'armée", raconte-t-il.

Par la suite, il enchaîne les contrats d'intérim, "mieux payés" explique-t-il. Même scénario avec les femmes, "mais elles ont toutes compté pour moi. C'était dans le respect à chaque fois", poursuit Nordahl Lelandais avant d'évoquer une relation avec un homme, "par curiosité".

La famille de la victime brandit son portrait

Quand la cour évoque ses problèmes avec ses voisins qui le qualifient d'homme agressif, Nordahl Lelandais prend un air étonné : il avait la vie sexuelle dense d'un trentenaire, la honte de prendre de la cocaïne. "C'était n'importe quoi" ce passage à vide en 2017. Rien dans ce parcours ne permet cependant d'expliquer les morts violentes du jeune caporal et Maëlys.

À lire aussi
chambéry
Mort d'Arthur Noyer : un ex-codétenu de Lelandais raconte les confessions de l'accusé

À quelques mètres de là, la famille d'Arthur Noyer le regarde, impassible. Ils sont venus avec une grande photo de leur fils souriant. Le président les a mis en garde dès le début : un procès d'Assises est un lieu violent, un premier pas vers une reconstruction certes, mais aussi un lieu où on attend des réponses qu'on n'aura peut-être pas.

À écouter également dans ce journal

Justice - Une enquête a été ouverte ce lundi 3 mai à Briançon après la mort de trois personnes dans une avalanche à Villar-d'Arène, dans les Hautes-Alpes.

Coronavirus - Ce lundi 3 mai marque la première étape du déconfinement avec la fin des restrictions de déplacement entre les régions et le retour en classe des collégiens et lycéens.

Football - Les joueurs du PSG sont arrivés en Angleterre lundi 3 mai, à la veille du match de demi-finale retour de la Ligue des Champions face à Manchester City.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Savoie Nordahl Lelandais
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants