2 min de lecture Nordahl Lelandais

Les infos de 12h30 - Procès Lelandais : "Il avait le droit de vivre", plaide l'avocat de la famille

Le procès de Nordahl Lelandais s'est ouvert ce lundi 3 mai à Chambéry. Le prévenu, emprisonné depuis trois ans et demi, est accusé d'avoir tué Arthur Noyer en 2017.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 03 mai 2021 Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Louis Chahuneau

Quatre ans que les parents d'Arthur Noyer attendaient ce moment : la comparution de Nordahl Lelandais pour le meurtre de leur fils. Il avait disparu à la sortie d'une boite de nuit à Chambery en avril 2017. Son corps n'avait été retrouvé qu'à l'automne dans une forêt, 25 kilomètres plus loin.

Nordahl Lelandais, soupçonné par ailleurs du meurtre de la petite Maëlys, a expliqué qu'il y avait eu une bagarre et que la victime l'avait frappé en premier. Lelandais, l'homme aux multiples visages est réapparu ce matin devant les Assises de Savoie posé et vieilli, et les parents d'Arthur Noyer ont placé une grande photo de leur fils, juste en face de lui.

"On y voit Arthur Noyer souriant, bronzé, le regard malicieux. C'est pour que l'accusé soit face à Arthur pendant son procès, a expliqué l'avocat de la famille. Ce portrait, Nordahl Lelandais l'a à peine regardé en entrant dans le box vitré. Athlétique, il porte une chemise bleu claire, un pantalon kaki, des cheveux courts, une barbe poivre et sel de quelques jours. Il a regardé passer devant lui les six jurés tirés au sort, qui vont donc le juger pendant 8 jours et qui ont enlevé leur masque un instant à la demande du président "comme ça vous pouvez voir nos visages, M. Lelandais".

L'avocat de l'accusé, maître Jakubowicz, a ensuite longuement plaidé pour tenter de faire annuler un rapport d'expertise psychiatrique puisque son auteur a participé à une émission de télévision sur les tueurs en série : "C'est une entorse inacceptable à l'éthique et au droit". L'avocat des proches de la victime s'avance alors et fige la salle : "Arthur, ce qui reste de toi au fond de ta tombe doit se retourner avec ce que tu viens d'entendre. Tu avais un droit essentiel : celui de vivre." Maître Boulloud se tourne alors vers le box du prévenu et s'adresse à Nordahl Lelandais : "Il avait le droit de vivre et vous l'avez tué". Assis, silencieux, ce dernier acquiesce et hoche la tête, lentement, plusieurs fois.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
procès
Blois : une mère accusée du meurtre de ses filles devant les assises

Avalanche - Trois morts dans une avalanche à Villar-d'Arène (Haute-Alpes). La catastrophe a eu lieu dans un couloir à 3.100 mètres d'altitude aux alentours de 10h30. 

Justice -  La justice va embaucher 1.000 contractuels afin de réduire les délais de traitement des affaires civiles, par exemple les divorces ou les jugements aux prud'hommes. 

Coronavirus en Inde - En Inde on approche les 20 millions de cas de Covid, et les hôpitaux saturés peinent toujours à sauver les malades malgré l'aide qui arrive en masse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nordahl Lelandais Procès Chambery
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants