1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h30 - Procès de Nordahl Lelandais : comment les enquêteurs sont remontés à lui
2 min de lecture

Les infos de 6h30 - Procès de Nordahl Lelandais : comment les enquêteurs sont remontés à lui

Soupçonné du meurtre du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais est jugé à partir de ce lundi. Les enquêteurs n'auraient peut-être pas mis la main sur lui sans l'affaire Maëlys, dans laquelle il est aussi soupçonné.

Nordahl Lelandais
Nordahl Lelandais
Les infos de 6h30 - Procès de Nordhal Lelandais : comment les enquêteurs ont remonté sa piste ?
07:49
Le journal RTL de 6h30 du 03 mai 2021
07:49
Anne Le Henaff

Nordahl Lelandais, soupçonné du meurtre de la petite Maëlys, comparait pour la première fois ce lundi 3 mai, pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Le jeune homme de 23 ans avait disparu en avril 2017 et sans la disparition de Maëlys quelques mois plus tard, les enquêteurs n'auraient sans doute jamais mis la main sur Nordahl Lelandais.

Arthur Noyer a trop bu lorsqu'il quitte seul une boîte de nuit de Chambéry à 3 heures du matin, il titube. Les enquêteurs le voient faire du stop sur des vidéos de surveillance, puis son téléphone déclenche des relais assez distants, il se déplace donc en voiture. Ils repèrent ensuite une Audi, qui suit le même trajet que le téléphone d'Arthur Noyer, mais des modèles comme celui-là, il en existe presque 3.000 en Savoie.

En septembre, l'enquête se croise avec celle sur la mort de Maëlys, pour laquelle Nordahl Lelandais est en détention provisoire. Il a été filmé avec la fillette, dans son Audi. Les enquêteurs épluchent alors son téléphone, qui active les mêmes bornes que celui du caporal disparu, aux mêmes heures. 

Dans un premier temps, le suspect nie, il ne connait pas d'Arthur Noyer, ne souvient pas de ce qu'il a fait ce soir-là. Acculé, il finit par admettre qu'il a bien pris le jeune militaire en stop et qu'il l'a déposé sur un parking. Plus tard, il affirme que c'est un accident, qu'ils se sont battus et qu'il s'est débarrassé de son corps le long de la route. Mais il n'a pour l'instant jamais donné les raisons de cette prétendue bagarre.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Coronavirus - La France entame la première étape de son déconfinement avec la fin des restrictions de déplacement. Les collégiens et lycéens retrouvent également leurs salles de classe ce lundi.

Faits divers - Deux interpellations et près de 200 verbalisations près de Dijon après une soirée clandestine samedi. Près de 400 personnes étaient s'étaient réunies dans un hangar désaffecté.

Manifestation du 1er mai -  Une enquête pour "violences volontaires en réunion" et "dégradations en réunion" a été ouverte après l'agression de plusieurs membres de la CGT samedi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/