2 min de lecture Attentats à Paris

Les infos de 18h - Procès "Charlie" : les larmes de Michel Catalano, otage des Kouachi

Le patron de l'imprimerie de Dammartin-en-Goële où se sont réfugiés les frères Kouachi en janvier 2015 a témoigné ce mercredi 16 septembre.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Procès "Charlie" : les larmes de Michel Catalano, otage des Kouachi Crédit Image : Benoit PEYRUCQ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff Journaliste RTL

Nouvelle journée très forte au procès des attentats de janvier 2015. À la barre, ce mercredi 16 septembre, Michel Catalano, gérant de l'imprimerie située à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), où se sont réfugiés les frères Kouachi, alors en cavale, le 9 janvier. Face à la cour, le survivant a fondu en larmes.

Ce jour de janvier 2015, Michel Catalano comprend tout de suite que ce sont les frères Kouachi lorsqu'il voit deux hommes armés entrer dans son imprimerie. Il dit à son employé de se cacher et va à la rencontre des terroristes pour les ralentir. À la barre, il transpire à grosses gouttes en se souvenant des échanges de coups de feu avec les gendarmes, du bruit du lance-roquette qui cogne dans l'escalier lorsqu'il remonte, de Chérif Kouachi qui arrive, blessé.

Michel Catalano le soigne. Les frères Kouachi finissent par décider de le laisser sortir. Il est libre, mais reste, aujourd'hui encore, prisonnier de ce 9 janvier. "Pour moi, c'était mon dernier jour, j'ai cru que j'allais mourir. Depuis, vivre est une épreuve", dit-il à la barre.

Secoué de sanglots, il articule : "Pendant longtemps, je n'ai pas été capable de dire trois mots sans pleurer devant mes enfants. Avant, j'étais hyperactif, souriant, j'aimais la vie. Aujourd'hui, je ne fais plus de sport, je dois me battre tous les jours pour me lever et aller travailler."

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Le symbole de la justice au tribunal judiciaire de Paris justice
Procès "Charlie" : Amedy Coulibaly a-t-il tiré au hasard sur un joggeur ?

Emploi - Le fabricant de pneus Bridgestone a annoncé la fermeture définitive du site de Béthune Pas-de-Calais) au deuxième trimestre 2021. L'usine emploie 863 personnes.

Épidémie - À Marseille, dans le contexte de l'épidémie de Covid-19, une demi-douzaine d'écoles sont fermées faute de pouvoir être désinfectées. En cause, le manque d'agents d'entretien. La Région prévoit de recruter 200 employés supplémentaires.

Sport - Miguel Angel Lopez (Astana) a remporté la  17e étape du Tour de France, entre Grenoble et Méribel. Primoz Roglic est toujours leader de la course cycliste.

Lire la suite
Attentats à Paris Attentats Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants