2 min de lecture Diaporama

DIAPORAMA - Attentats de janvier 2015 : qui sont les 17 victimes ?

Les 7, 8 et 9 janvier 2015, 17 personnes ont été tuées par trois terroristes à Paris. Si ces derniers ont été abattus lors de leur interpellation, 14 personnes sont jugées à partir de ce mercredi 2 septembre.

Frédéric Boisseau, 42 ans, employé de Sodexo, tué par les frères Kouachi le 7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo Crédits : ERIC PIERMONT / AFP |
17 >
Frédéric Boisseau, 42 ans, employé de Sodexo, tué par les frères Kouachi le 7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo Crédits : ERIC PIERMONT / AFP |
Stéphane Charbonnier, dit "Charb", 47 ans, directeur de la publication de "Charlie Hebdo", tué le 7 janvier 2015 par les frères Kouachi dans les locaux de l'hebdomadaire Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP |
Jean Cabut, dit "Cabu", 76 ans, dessinateur, tué le 7 janvier 2015 par les frères Kouachi dans les locaux de "Charlie Hebdo" Crédits : BERTRAND GUAY / AFP |
Philippe Honoré, 73 ans, dessinateur, tué le 7 janvier 2015 dans les locaux de "Charlie Hebdo" par les frères Kouachi Crédits : ALEXANDER KLEIN / AFP |
Bernard Verlhac, dit "Tignous", 57 ans, tué le 7 janvier 2015 par les frères Kouachi dans les locaux de "Charlie Hebdo" Crédits : ALEXANDER KLEIN / AFP |
Georges Wolinski, 80 ans, dessinateur, tué le 7 janvier 2015 par les frères Kouachi dans les locaux de "Charlie Hebdo" Crédits : DANIEL ROLAND / AFP |
Bernard Maris, 68 ans, économiste, tué le 7 janvier 2015 dans les locaux de "Charlie Hebdo" par les frères Kouachi Crédits : JOEL SAGET / AFP |
Elsa Cayat, 54 ans, psychiatre et psychanalyste, tuée le 7 janvier 2015 par les frères Kouachi dans les locaux de "Charlie Hebdo" t Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP |
Mustapha Ourrad, 69 ans, correcteur, tué le 7 janvier 2015 par les frères Kouachi dans les locaux de "Charlie Hebdo" Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP |
Michel Renaud, 69 ans, fondateur du festival Le rendez-vous du Carnet de voyage à Clermont-Ferrand, tué le 7 janvier 2015 par les frères Kouachi dans les locaux de "Charlie Hebdo" Crédits : DANYEL MASSACRIER / Ville de Clermont-Ferrand / AFP |
Franck Brinsolaro, 48 ans, brigadier, tué le 7 janvier 2015 par les frères Kouachi dans les locaux de "Charlie Hebdo" Crédits : CHARLY TRIBALLEAU / AFP |
Un portrait d'Ahmed Merabet orné de fleurs à Paris. Crédits : CHRISTINE BERTRAND NIELSEN / AFP |
Clarissa Jean-Philippe, 27 ans, policière municipale, tuée le 8 janvier 2015 par Amédy Coulibaly à Montrouge Crédits : JEAN-RICHARD ALAIN / AFP |
Yohan Cohen, 20 ans, manutentionnaire, tué le 9 janvier 2015 par Amédy Coulibaly dans l'Hyper Cacher Crédits : HANDOUT / AFP |
Philippe Braham, 45 ans, cadre commercial, tué dans l'Hyper Cacher par Amédy Coulibaly le 9 janvier 2015 Crédits : HANDOUT / AFP |
François-Michel Saada, 63 ans, retraité, tué le 9 janvier 2015 à l'Hyper Cacher par Amédy Coulibaly Crédits : HANDOUT / AFP |
Yoav Hattab, 21 ans, étudiant, tué par Amédy Coulibaly dans l'Hyper Cacher le 9 janvier 2015 Crédits : HANDOUT / AFP |
1/1
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Ce mercredi 2 septembre s'ouvre le procès des attentats de janvier 2015. 14 accusés vont être jugés pour leurs liens plus ou moins étroits avec les trois terroristes qui ont fait 17 morts les 7, 8 et 9 janvier 2015. Par ces actes, ils entendaient frapper la liberté de la presse, la France et la communauté juive

Le 7 janvier 2020, les frères Kouachi ont abattu 12 personnes dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo. Ils ont d'abord tué Frédéric Boisseau, 42 ans, agent de maintenance employé du groupe Sodexo, qui se trouvait dans la loge du 10, rue Nicolas-Appert. 

Ils ont ensuite assassiné les dessinateurs Stéphane Charbonnier, dit "Charb", 47 ans, directeur de la publication de l'hebdomadaire depuis 2009 ; Jean Cabut, dit "Cabu", 76 ans, un grand amateur de jazz à l'éternelle coupe au bol ; Philippe Honoré, 73 ans ; Bernard Verlhac, dit "Tignous", 57 ans ; Georges Wolinski, 80 ans, ex-pilier de Hara-Kiri.

À ceux-là s'ajoutent l'économiste Bernard Maris, 68 ans, qui signait une chronique hebdomadaire "Oncle Bernard" ; la psychiatre et psychanalyste Elsa Cayat, 54 ans, qui tenait la rubrique "Charlie Divan" ; et le correcteur érudit et friand de littérature Mustapha Ourrad, 60 ans. 

À lire aussi
justice
Les infos de 18h - Local du Petit Cambodge squatté : l'audience chahutée

Sont aussi morts Michel Renaud, 69 ans, fondateur du festival Le rendez-vous du Carnet de voyage à Clermont-Ferrand et qui avait été invité par Cabu à assister à la conférence de rédaction, et le brigadier Franck Brinsolaro, 48 ans, qui était affecté à la protection de Charb.  

Le gardien de la paix Ahmed Merabet, qui venait à 40 ans d'être promu officier de policier judiciaire, est blessé alors qu'il tentait de stopper les assaillants de Charlie Hebdo dans leur fuite, puis il est froidement abattu à bout portant, une scène qui a fait le tour du monde.  

Le 8 janvier 2020, Clarissa Jean-Philippe, policière municipale de 27 ans, est abattue par Amédy Coulibaly alors qu'elle se rendait sur un banal accident de la circulation sur la commune de Montrouge (Hauts-de-Seine). 

Le lendemain, Amédy Coulibaly a tué quatre personnes, toutes de confession juive, dans l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes à Paris : Yohan Cohen, 20 ans, employé du magasin comme manutentionnaire, Philippe Braham, 45 ans, client du magasin et cadre commercial dans une société de conseil en informatique, François-Michel Saada, 63 ans, cadre supérieur à la retraite, et Yoav Hattab, un étudiant tunisien de 21 ans. 

>
Attentats de janvier 2015 : Thomas Sotto cite le nom des victimes Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Thomas Sotto | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diaporama Hommage Terrorisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants