1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Haute-Garonne : ce que l'on sait de la noyade d'un ado en colo
2 min de lecture

Les infos de 18h - Haute-Garonne : ce que l'on sait de la noyade d'un ado en colo

Un garçon de 15 an a trouvé la mort, dans l'après-midi jeudi 19 août, dans le lac de Barbazan en Haute-Garonne, un lac où la baignade est pourtant interdite.

Lac de Barbazan, Haute-Garonne
Lac de Barbazan, Haute-Garonne
Crédit : Capture d'écran Google Maps
Les infos de 18h - Ce que l'on sait de la noyade d'un ado en colonie en Haute-Garonne
14:52
Le journal RTL de 18h du 20 août 2021
14:52
Patrick Tejero - édité par Cassandre Jeannin

Plus de 700 noyades accidentelles ont été enregistrés en France depuis le mois de juin. Parmi elles, celle qui s'est déroulée en Haute-Garonne, dans les eaux du lac de Barbazan, où la baignade est pourtant interdite depuis des années. Jeudi 19 août après-midi, un garçon de 15 ans qui participait à une colonie de vacances y a trouvé la mort. Un drame qui aurait pu être évité.

En effet, des panneaux se trouvent sur tous les chemins qui mènent au lac indiquant que la baignade est interdite. Cinq animateurs encadraient 11 adolescents dans le cadre d'une colonie de vacances de la mairie de Toulouse. La maire de Barbazan maîtrise sa colère : "Un bivouac était prévu sur le bord du lac. La commune n'était pas du tout informée de la présence des jeunes, en sachant que la mairie a pris un arrêté pour interdire la baignade donc les panneaux sont affichés, indique l'élue. Je comprends aussi les enfants de 15 ans, il fait beau, on arrive, on voit un lac, de l'eau, on a envie d'y aller. Il y avait des encadrants qui auraient du peut-être se rapprocher au moins de la mairie". 

Les enfants et les animateurs ont été longuement entendus par les gendarmes. La jeune victime disait qu'elle avait froid et qu'elle ne voulait pas sauter à l'eau. Le procureur de la République attend les premiers résultats de l'autopsie dans le courant de la soirée. 

A écouter également dans ce journal

Incendie dans le Var - Le feu est maitrisé, fixé, mais pas éteint. Les pompiers continuent leur travail pour éteindre au plus vite tous les nouveaux départs de feu. Or, demain après-midi, la météo venteuse risque de faire repartir les flammes.

À lire aussi

Coronavirus - 300 soignants sont partis vers les Antilles ce vendredi pour tenter de faire face à la Covid. Ils vont remplacer ou épauler les 120 déjà partis mardi. Ils seront répartis équitablement entre la Martinique et la Guadeloupe. 

Afghanistan - 1 personne sur 3 est en situation d'insécurité alimentaire, selon un constat dressé par le programme alimentaire mondial. Sur le terrain, les exfiltrations continuent. Le Rassemblement national a lancé une pétition pour dire "non à l'accueil massif de réfugiés afghans", en France.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/