1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Incendie dans le Var : que sait-on de l'origine de l'incendie ?
1 min de lecture

Incendie dans le Var : que sait-on de l'origine de l'incendie ?

Si certains médias avancent que la piste du mégot de cigarette est privilégiée par les enquêteurs, le procureur de Draguignan est plus mesuré.

Les pompiers tentent de maitriser le feu dans une forêt à Vidauban (Var), le 18 août 2021.
Les pompiers tentent de maitriser le feu dans une forêt à Vidauban (Var), le 18 août 2021.
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Sarah Belien & AFP

Les enquêteurs s'activent pour rechercher ce qui a provoqué le gigantesque incendie dans le Var qui a fait deux morts. Ce vendredi 20 août, une source proche de l'enquête a affirmé que la piste du mégot de cigarette était privilégiée. Mais il est "très anticipé" de l'assurer, a déclaré cet après-midi le procureur de Draguignan à l'AFP.


"Malgré les constatations très précises des techniciens d'investigation criminelle, dire avec certitude que ces mégots sont à l'origine du feu, c'est très anticipé, c'est une erreur", a déclaré Patrice Camberou. "Ces mégots sont une cause possible, mais pas forcément la cause", a ajouté le magistrat, qui estime nécessaire de recourir à une expertise complémentaire, en plus de celle de la gendarmerie.

Actuellement, plusieurs gendarmes, pompiers et agents de l'Office nationale des forêts mènent une enquête pour tenter de déceler ce qui a pu être à l'origine du départ du feu. L'équipe travaille depuis quelques jours proche de la commune de Gonfaron, situé en bordure de l'A57, qui se trouve être la première zone touchée par l'incendie. D'après certains médias, une source proche de l'enquête aurait affirmé que la piste du mégot jeté près d'une aire d'autoroute était privilégiée.

Sur Twitter, la gendarmerie du Var a diffusé un appel à témoins pour recueillir "le témoignage de personnes ayant des informations à communiquer sur les circonstances du départ du feu", assure Patrice Camberou. "Il s'agit d'être sûr qu'on n'est pas passé à côté de quelqu'un qui aurait vu quelque chose", avait-t-il indiqué jeudi à l'AFP.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/