2 min de lecture Jonathann Daval

Les infos de 18h - "Comment as-tu pu faire ça ?", demande la mère d'Alexia à Jonathann

La famille d'Alexia est venue témoigner à la barre lors du procès de Jonathann Daval, ce mercredi 18 novembre. La mère et la soeur de la victime ont livré un témoignage émouvant.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Affaire Daval : "Comment as-tu pu faire ça ?", demande la mère d'Alexia Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AF | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt édité par Florise Vaubien

Plusieurs membres de la famille d’Alexia, tuée en octobre 2017, ont témoigné au procès de Jonathann Daval, ce mercredi 18 novembre. Après le père d'Alexia ce matin, sa mère et sa soeur sont venues à la barre, au palais de Justice à Vesoul (Haute-Saône). Elles ont livré un nouveau combat pour la vérité. 

Chacune à sa manière a préparé soigneusement son intervention. Isabelle Fouillot a lu une carte envoyée par Alexia à Jonathann pour la Saint-Valentin en 2013, huit après leur rencontre. "Pour t’avoir regardé un jour, le sens de ma vie a changé. Tu es un être atypique, aussi gentil que diablotin. J’ai besoin de tes bras, de tes mains et de tes yeux. Si tu m’aimes, prends soin de moi", a rapporté la mère d’Alexia. 

"Est-ce que ce sont les paroles d’une personne écrasante ?", a-t-elle ensuite demandé. "Je ne supporte pas ce que tu t'acharnes à faire depuis trois ans Jonathann. C’est par tes mensonges que tout est arrivé. (...) Si tu nous as aimé un jour, comment as-tu pu faire ça ?", a-t-elle poursuivi. 

Chez Jonathann, le mensonge était un art de vivre

Stéphanie Gay, la soeur d’Alexia lors du procès de Jonathann Daval, le 18 novembre 2020.
Partager la citation

Dans un autre genre, Stéphanie Gay, la soeur d’Alexia, a livré un témoignage brillant, une défense de sa soeur qui souffrait comme elle pour essayer d’avoir un enfant. "C’est elle la victime", rappelle Stéphanie, "c’est elle qui a été tabassée, étranglée, brûlée". 

À lire aussi
Jonathann Daval en conférence de presse en novembre 2017 justice
Les infos de 18h - Jonathann Daval, un détenu modèle à la prison de Dijon

"Ma soeur était seule : Jonathann ne l’a jamais accompagnée à l'hôpital pour la PMA ou pour signer l’achat de la maison (...). Il disait qu’il travaillait alors qu’il allait voir sa mère", a-t-elle poursuivi. Et de renchérir : "Ma soeur était seule et on a découvert après le meurtre, que chez Jonathann, le mensonge était un art de vivre".  

À écouter également dans ce journal

Vaccin - Alors que les derniers résultats cliniques rapportent que le vaccin Pfizer est efficace à 95%, la défiance s’installe : moins d’un Français sur deux envisage de recevoir un vaccin contre le coronavirus, selon un sondage. 

Black Friday - Mercredi 18 novembre, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a demandé aux acteurs de la distribution le report de l'opération promotionnelle Black Friday, prévue le 27 novembre. 

Glottophobie - La discrimination aux accents bientôt punie par la loi ? Le député de l'Hérault Christophe Euzet a déposé ce mercredi 18 novembre à l'Assemblée nationale une proposition de loi pour pénaliser la glottophobie

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jonathann Daval Procès Famille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants