2 min de lecture Justice

Les infos de 12h30 - Procès Daval : l'expert brosse l'inquiétant profil psychiatrique de Jonathann

Durant le procès, l'expert psychiatrique a expliqué la personnalité de Jonathann Daval, décrivant ce qu'était un "faux self".

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 19 novembre 2020 Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt édité par Ryad Ouslimani

Jonathan Daval est de retour dans le box des accusés devant les Assises de la Haute-Saône ce jeudi 19 novembre. Mercredi, il avait blêmi avant de s'effondrer au bout de trois quarts d'heure d'interrogatoire. Les questions reprendront dans l’après-midi, après que le matin l'accusé a dû entendre le portrait qu'a fait de lui l'expert psychiatre, celui d'un homme avec deux personnalités.

Sixième enfant de sa famille, Jonathann grandit en étant complexé au collège, développant des tocs, comme se laver les mains des dizaines de fois par jour. L’expert se demande même s’il n’a pas eu des traumatismes de type sexuels dans sa toute petite enfance. 

Jonathan est une personnalité timide, effacée, et il est étonné lorsque c’est Alexia, "cette jolie fille",  qui l’embrasse le premier soir après leur rencontre. Le couple s’entend bien mais très rapidement, les problèmes d’entente surviennent, et aboutissent à l’impuissance de Jonathann. Il se décrit à l’expert comme solitaire, soumis, se laissant facilement dominer, comme un lâche.

Une personnalité caméléon

Mais il y a deux hommes juxtaposés en lui. L’homme timide et esseulé, et celui qui est méticuleux, maniaque, avec des accès dominants. Les deux personnages ne vont jamais se croiser, ce que l’expert psychiatrique appelle un "faux self ". Comme si Jonathann Daval lui-même n’existait pas. C’est pour cela qu’il s’adapte à tout, et à tous. 

À lire aussi
Michel Zecler, producteur de musique, a été tabassé par des policiers samedi dernier. police
Producteur tabassé à Paris : "J'ai moins confiance en la police qu'avant", dit Brunet

C’est une personnalité caméléon, il réagit comme il pense qu’on voudrait qu’il réagisseGendre idéal quand il est dans sa belle-famille, mari qui se plaint d’Alexia quand il voit sa mère en cachette. Ce genre de personnalité développe un certain sens de la manipulation pour s’adapter aux gens et aux circonstances, pour effacer la mauvaise image qu’il a de lui. 

Ainsi, cette personnalité ne supporte pas la rupture, et c’est quand il est mis devant ses responsabilités que ces deux facettes tentent de se retrouver physiquement, que ça se passe mal. Pour l’expert c’est comme ça qu’est intervenu le malaise mercredi, quand Jonathann a dû s’expliquer. 

À écouter également dans ce journal

Commerce - Le "Black Friday" se fera-t-il avec les commerces ouverts ? Bruno Le Maire demande de son côté un report de l’opération promotionnelle

Football - Amandine Henry a été rappelée par Corinne Diacre en équipe de France, quatre jours après sa sortie musclée contre la sélectionneuse. 

Religion - L'Élysée et le Conseil français du culte musulman se sont mis d'accord pour mettre en place un encadrement des imams

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Jonathann Daval Psychiatrie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants