1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 12h30 - Malaise de collégiens dans le Jura : "On a paniqué", raconte un élève
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Malaise de collégiens dans le Jura : "On a paniqué", raconte un élève

L'origine des malaises en séries, subis par 15 adolescents du Jura lors du cross de leur collège, reste inconnue.

Une cour de récréation dans un collège en France (illustration)
Une cour de récréation dans un collège en France (illustration)
Crédit : FRANK PERRY / AFP
RTL Midi du vendredi 4 octobre 2019
24:33
Frédéric Perruche

Jeudi 3 octobre, 15 adolescents ont été simultanément victimes de malaises, de douleurs et de convulsions lors du cross de leur collège, dans le Jura. Une des élèves est toujours hospitalisée, ce vendredi 4 octobre, mais son état s'est amélioré.

Si on évoque l’hypothèse d'une intoxication, rien n'explique pour le moment l'origine des problèmes physiques rencontrés par les adolescents."Il y avait des gens qui vomissaient dans les lavabos, y'en a qui tombait par terre, ils étaient inconscients [...] on a un peu paniqué", a confié l'un des élèves témoins de la scène, à RTL.

Après la course, certains collégiens ont bu du sirop, mangé des sucres et de la brioche, autant d'aliments qui vont être analysés. En effet, les victimes de ces malaises en série décrivent unanimement une certaine confusion, consécutive à la collation.

Une médecin-conseil s'est entretenue avec les adolescents. "Ils vont bien", a-t-elle déclaré, soulignant le "lien très très fort" qui s'est créé entre les jeunes depuis l'incident. Les gendarmes chargés de l'enquête devraient s'exprimer dans la journée sur l'avancement des investigations.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Jeff Koons - Les Tulipes sculptées par l'artiste le plus cher du marché ont été inaugurées ce vendredi 4 octobre, dans les jardins des Champs-Elysées, après trois ans de polémiques sur son emplacement.

Loi bioéthique - Les députés ont adopté un amendement à la loi bioéthique automatisant la reconnaissance en France de la filiation d'enfants conçus par gestation pour autrui dans un pays étranger. Le gouvernement, opposé à cette mesure, promet de la supprimer lors du vote général de la loi. 

Attaque de la Préfecture - Toutes les pistes sont encore ouvertes à propos des motivations de l'assaillant qui a tué 4 fonctionnaires de police, le jeudi 3 octobre à Paris. L'homme de 45 ans travaillait depuis 16 ans dans les locaux de la Direction générale du renseignement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/