1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 12h30 - Attentat à Vienne : un bilan lourd et au moins un assaillant toujours en fuite
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Attentat à Vienne : un bilan lourd et au moins un assaillant toujours en fuite

Le président français a adressé son soutien à la capitale autrichienne, où plusieurs coups de feu ont été échangés ce lundi 2 novembre au soir.

La police autrichienne, après les fusillades à Vienne, le 2 novembre 2020
La police autrichienne, après les fusillades à Vienne, le 2 novembre 2020
Crédit : Joe Klamar / AFP
RTL Midi du 03 novembre 2020
27:09
RTL Midi du 03 novembre 2020
27:09
Blandine Milcent - édité par Venantia Petillault

Le bilan s'est alourdi à Vienne en Autriche. L'attentat a fait 4 morts. L'un des assaillants, armé d'un fusil d'assaut et d'une ceinture explosive factice, qui tirait sur les passants au hasard dans les rues, a été tué par la police. Au moins un suspect serait encore en fuite et il s'agit clairement d'un attentat islamiste.

Emmanuel Macron se rendra tout à l'heure à l'ambassade d'Autriche à Paris signer le registre de condoléances et réaffirmer son soutien. L'assaillant décédé était originaire de Macédoine du Nord et avait été condamné en 2019 pour avoir tenté de rejoindre la Syrie, a annoncé mardi le ministre autrichien de l'Intérieur. Âgé de 20 ans, il était aussi détenteur de la nationalité autrichienne et c'était un sympathisant de l'organisation de l'État islamique,  condamné à 22 mois de prison mais qui était sorti prématurément fin 2019.

Dans la matinée, le chancelier autrichien, Sebastian Kurz a fait cette déclaration très politique : "Nous n'allons pas tomber dans leur piège, car notre ennemi c'est le terrorisme islamique qui veut diviser notre société. Notre ennemi ce ne sont pas les adeptes d'une religion ou les citoyens d'un autre pays que le notre, non notre ennemi sont les extrémistes et les terroristes. C'est le combat a mener de la civilisation contre la barbarie".

Les autorités estiment qu'il y aurait d'autres assaillants, un ou deux hommes en fuite. Elles demandent également aux Viennois de ne pas sortir de chez eux. Il y a eu une quinzaine d'arrestations et de perquisitions.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Confinement - Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé qu'un couvre-feu allait être réinstauré, "à Paris et peut-être en Ile-de-France". Mais quelques minutes à peine après, Matignon a démenti.

Coronavirus - Les tests antigéniques, des tests plus rapides bien qu'un peu moins fiables que les PCR, sont désormais disponibles en pharmacie, chez les infirmiers et les généralistes, et remboursés intégralement.

Présidentielle américaine - Des dizaines de millions d’Américains se rendent mardi 3 novembre aux urnes pour choisir entre Donald Trump et Joe Biden, au terme d’une campagne très tendue.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/