2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : un nouveau couvre-feu instauré à Paris ? Matignon dément

Le porte-parole du gouvernement a indiqué que ce couvre-feu sera instauré dans la capitale à partir de 21 heures mais selon nos informations, les discussions sont toujours en cours et une décision pourrait être prise dans les prochains jours.

Gabriel Attal, le 26 août 2020
Gabriel Attal, le 26 août 2020 Crédit : Kamil Zihnioglu / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Un nouveau tour de vis ? Quatre jours après la mise en place d'un nouveau confinement, généralisé sur tout le territoire national, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué sur BFMTV qu'un couvre-feu allait être instauré à Paris et "peut-être" élargi à toute l'Île-de-France

"La majorité des Français respectent les règles et c'est insupportable pour eux de voir que certains ne les respectent. Ils ont le sentiment qu'il y a une forme de laisser faire. Il faut prendre toutes les mesures pour protéger les Français", a-t-il indiqué. Les autorités ont constaté une circulation nocturne encore trop présente, notamment avec un nombre important de fêtes clandestines et des déplacements de Français allant dîner chez leurs proches. 100.000 contrôles ont été effectués depuis le début du confinement dont 14.000 verbalisations.

Selon nos informations, cette décision n'est pas encore actée. Le préfet de Paris aurait évoqué la possibilité de fixer une heure nocturne de fermeture des commerces autorisés à ouvrir, lors d'une concertation avec la mairie. La décision devrait être prise dans les prochains jours. L'idée du retour du couvre-feu à Paris n'est "absolument pas décidé à ce stade", a indiqué Matignon.

Tout est mis en place pour pouvoir lutter contre l'épidémie

Olivier Véran, ministre de la Santé
Partager la citation

Le confinement n'est donc pas assez respecté ? Sur RTL, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que les premiers chiffres "attestent d'un respect du confinement". "Les chiffres de la RATP montraient, qu'hier, on était à moins 50% de voyageurs dans les rames de métro parisiennes le matin, on est même tombé à certains moments à 20 à 25% du nombre normal de clients prenant les transports en commun", a-t-il déclaré. 
Autre point évoqué par Olivier Véran : "Les chiffres du télétravail attestent que les entreprises jouent le jeu et les salariés également. Par contre par rapport au premier confinement les gens emmènent leurs enfants à l'école, ils peuvent aller les chercher et peuvent aller travailler. C'est une différence notable (...) mais pour le reste tout est mis en place pour pouvoir lutter contre l'épidémie". 

À lire aussi
Un prototype de vaccin contre la Covid-19 vaccin
Coronavirus : le vaccin sera-t-il différent selon l'âge ?

Le nombre de décès lies au Covid-19 en 24 heures a ainsi dépassé pour la première fois les 400 décès en France, à 418, portant le total à plus de 37.435 dans ce pays depuis le début de l'épidémie. Cette progression est invoquée par les gouvernements européens pour imposer de nouvelles mesures, au risque d'aggraver les tensions.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants