1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Le journal de 18h : Sarcelles : le beau-frère d'une des victimes témoigne
2 min de lecture

Le journal de 18h : Sarcelles : le beau-frère d'une des victimes témoigne

REPLAY - Un policier a tué trois personnes et blessé grièvement trois autres samedi 18 novembre, avant de retourner l'arme contre lui.

La pavillon où vit la famille de la compagne du policier
La pavillon où vit la famille de la compagne du policier
Crédit : Julien Fautrat/RTL
Le journal de 18h : Sarcelles : le beau-frère d'une des victimes témoigne
20:03
micros
La rédaction numérique de RTL

C'est un drame épouvantable qui s'est noué hier à Sarcelles. En quelques minutes, un policier apparemment sans histoires a basculé dans la folie et tué trois personnes avec son arme de service : deux passants, puis son beau-père. Il a également gravement blessé sa compagne, qui venait de lui apprendre qu'elle le quittait, sa belle-sœur et sa belle-mère, avant de retourner l'arme contre lui.

Parmi les victimes, un père de famille de 44 ans, abattu dans la rue après avoir voulu s'interposer. Il est mort pendant que quelques étages plus haut, sa femme et ses enfants préparaient son anniversaire. "Il s'est absenté (...) et il a rencontré ce débile. C'est quelqu'un qui travaillait dans une société d'ascenseurs depuis des années", confie son beau-frère au micro de RTL. 

Cet homme avait trois enfants, "un en CP, un en sixième et un au lycée, détaille ce dernier. C'est un brave. Il y a une notion de non-assistance à personne en danger, et bien lui, il a bravé [le danger] et malheureusement, il est parti."

À écouter également dans ce journal :

Les policiers, même hors service, resteront armésGérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, ne veut pas changer la législation au lendemain du drame de Sarcelles.

À lire aussi

- En Seine-et-Marne, un homme de quarante ans qui conduisait en état d’ivresse a tué un petit garçon de sept ans hier soir et grièvement blessé sa mère.

- Marine Le Pen propose une alliance à Laurent Wauquiez, malgré ses propos parfois ambigus, son discours possède un grand nombre de similitudes avec celui du Front national.

- François Fillon a passé le flambeau à Bruno Retailleau à la tête de son mouvement Force républicaine. Le candidat vaincu de la présidentielle abandonne définitivement la vie politique.

- L’espoir renaît pour les familles des 44 Argentins portés disparus à bord d’un sous-marin dans l’Atlantique sud car des appels de détresse ont été enregistrés.

- Angela Merkel n’a toujours pas trouvé d’accord pour une grande coalition en Allemagne. Les conservateurs du gouvernement tentent de s'entendre avec les libéraux et les écologistes.

- Au Maroc, au moins quinze personnes sont mortes dans une bousculade lors d'une distribution d'aide alimentaire.

- Pour la première fois, la poste commence à livrer le dimanche à Paris et en Île-de-Francevia sa filiale Chronopost.

- Nouvelle et sixième défaite du XV de France dimanche soir, face à l’Afrique du Sud 18-17.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/