3 min de lecture Le journal

Le journal de 18h : Nordahl L., les enquêteurs rouvrent plusieurs dossiers

REPLAY - Après la mise en examen de Nordahl L. pour le meurtre de la petite Maëlys et pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer, les enquêteurs rouvrent les vieux dossiers non élucidés. Certaines familles veulent reprendre espoir.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 18h : Norhdal Lelandais, les enquêteurs rouvrent plusieurs dossiers Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL générique
Quentin Vinet et Marc-Olivier Fogiel

L'annonce de la mise en examen de Nordahl L. dans une nouvelle affaire d'enlèvement et de meurtre, faite par le parquet mercredi 20 décembre, fait des remous. Les enquêteurs fouillent dans une dizaine d'anciens dossiers. Notamment la disparition de deux hommes en marge d'un festival électro, celle d'un cuisinier belge mais aussi la tuerie de Chevaline. La famille de la petite Estelle Mouzin, disparue en 2003, a même demandé aux enquêteurs de vérifier s'il ne pouvait pas y avoir un lien.

Les gendarmes se demandent s'ils ont affaire à un tueur en série. Cela nécessite des méthodes d'enquête bien spécifiques. À la section de recherche de Chambéry, en charge de nombreuses affaires de disparition non élucidées en Savoie et Haute-Savoie, les gendarmes vont reprendre un à un les dossiers et évaluer où pouvait se trouver Nordahl L. Un travail colossal car sur les affaires plus anciennes, ils ne pourront pas s'appuyer sur la téléphonie qui a permis de localiser l'inculpé dans les affaires Maëlys et Arthur Noyer. En théorie, on ne peut pas remonter à plus d'un an.

Des dizaines de témoins devront également être réentendus et des scellés devront être à nouveau examinés. Les scellés doivent être conservés jusqu'à un jugement définitif. Jusqu'à ce que tous les recours aient été épuisés. Le problème, c'est que la justice manque de moyens pour conserver ces pièces à conviction. Plus de 500.000 scellés sont stockés chaque année dans les sous-sols des tribunaux.

À écouter également dans ce journal :

COLLISION À MILLAS - émotion à Saint-Féliu-d'Avall (Pyrénées-Orientales) avec les obsèques de quatre des six victimes de la collision entre un train et un car scolaire. "Le village s'est plongé dans un abîme de douleur", a expliqué l'évêque de Perpignan.

POLITIQUE - Nicolas Hulot n'était pas présent à la clôture des états généraux de l'alimentation. Officiellement pour des raisons d'agenda. Officieusement pour manifester son mécontentement.

À lire aussi
Des soldats italiens patrouillent par un check-point à l'entrée de la petite ville de Vo Vecchio, située dans la zone rouge du COVID-19, la nouvelle épidémie de coronavirus. santé
Les infos de 18h - Coronavirus : une nouvelle piste pour retrouver le patient zéro en Italie

POLITIQUE - Robert Ménard coûte très cher à sa ville de Béziers en frais de justice. 570.000 euros, selon son opposant.

CONSOMMATION - Apple reconnaît qu'il bride les vieux iPhone. Officiellement pour que la batterie du téléphone dure plus longtemps. Officieusement c'est pour pousser l'utilisateur à changer son appareil.

ANNIVERSAIRE - Le Président de la République, Emmanuel Macron, fête ses 40 ans jeudi 21 décembre. Un pot est organisé avec ses conseillers à l'Élysée avant d'aller dîner avec son épouse.

SOCIÉTÉ - Un médecin payé 7.300 euros bruts par an à ne rien faire pendant trente ans à Quimperlé (Finistère). Une situation dénoncée par la chambre régionale des comptes alors que tout le monde était au courant et la situation avait été dénoncée par les syndicats.

INTERNATIONAL - Une élection aux allures de référendum en Catalogne. Les Catalans doivent se prononcer sur le retour ou non des indépendantistes au pouvoir dans la région. Aucun incident notable n'a été à déplorer. 

POLITIQUE - 980 propositions ont été remises au gouvernement par les parlementaires et chefs d'entreprises chargés de réfléchir à la future loi sur la croissance des entreprises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Faits divers Disparition de Maëlys
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants