1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Jacques Mesrine : qui était vraiment l'ennemi public numéro 1 ?
2 min de lecture

Jacques Mesrine : qui était vraiment l'ennemi public numéro 1 ?

PODCAST - Le 2 novembre 1979, Jacques Mesrine est abattu par la police en plein Paris. Plus de 40 ans après, il reste une grande figure de la criminalité française.

Photo non datée du gangster et "ennemi public n°1" Jacques Mesrine
Photo non datée du gangster et "ennemi public n°1" Jacques Mesrine
Crédit : PIERRE GUILLAUD / AFP
PORTRAIT - Qui était vraiment Jacques Mesrine, "l'ennemi public numéro 1" ?
00:10:45
55. Mort de Jacques Mesrine : son avocate raconte les dernières années de l'ennemi public numéro 1
00:26:42
Marie Zafimehy & Isabelle Choquet

Tous les ans, le 2 novembre, c’est la même histoire : plus de 40 ans après sa mort spectaculaire, des fans viennent se recueillir sur la tombe de Jacques Mesrine au cimetière de Clichy (Hauts-de-Seine). Le rituel est immuable : applaudissements, hommages, et coupes de champagne.

Ils ne sont qu’une poignée à faire le déplacement, souvent des militants de gauche, ou des petites gens qui voient en lui un vengeur. Mais l’aura de l’ennemi public numéro un rayonne bien au-delà de ce petit cercle d’admirateurs. Dans l’opinion, de façon plus ou moins affirmée, plus ou moins consciente, Jacques Mesrine conserve cette image de gangster flamboyant, de braqueur révolutionnaire, un peu Robin des Bois. C’est sans doute son plus grand hold up.


Narcissique, un peu mégalo, Mesrine ridiculise la police mais il aime être traqué par de grands flics, ceux qu’il estime à sa mesure. En prison, il forge le mythe en écrivant son autobiographie, L’Instinct de mort. Étrange récit d’un homme qui va être jugé pour des hold-up… mais qui revendique 39 meurtres ou assassinats.

La justice n’en connaît que deux, deux gardes chasses abattus lors de sa cavale au Canada. Il raconte aussi l’Algérie, en affirmant qu’il a été plusieurs fois "de corvée de bois"... C'est ainsi qu’on appelait les exécutions sommaires des prisonniers. Personne ne confirme. "Il y a chez Mesrine un petit tueur qui se voudrait grand", dit un criminologue.

Abonnez-vous à ce podcast
À écouter aussi

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro des journalistes de RTL. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.

Deux fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue sur une affaire criminelle. Un podcast RTL.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.