2 min de lecture Incendie à Notre-Dame

Incendie de Notre-Dame : de fausses informations circulent sur la Toile

Après l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 avril, des internautes partagent des informations non vérifiées sur les réseaux sociaux, avec parfois un objectif : alimenter l'islamophobie.

La cathédrale Notre-Dame de Paris, pendant l'incendie, lundi 15 avril 2019.
La cathédrale Notre-Dame de Paris, pendant l'incendie, lundi 15 avril 2019. Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

À chaque catastrophe sont lot de spéculations et de relais de fausses informations. L'incendie qui a touché la cathédrale Notre-Dame de Paris dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 avril n'a pas échappé à cette règle, largement amplifiée par les réseaux sociaux. Sur la Toile, et notamment sur Twitter, les théories du complot et autres propos non vérifiés se multiplient, de même que des faux montages de l'édifice soit-disant en ruines. 

Des internautes anonymes alimentent des rumeurs teintées parfois d'islamophobie. Stefan Molyneux, un auteur canadien loin d'être anonyme puisqu'il est suivi par près de 400.000 personnes sur Twitter, estime (sans preuve à l'appui) que l'incendie qui a touché Notre-Dame est forcément d'origine criminelle puisqu'il a lui-même visité les lieux et que même s'il n'est pas expert du sujet, assure que la cathédrale ne pouvait que prendre feu de façon volontaire. 

Pourtant, l'enquête vient seulement de commencer et devrait durer plusieurs semaines. Il est donc impossible à ce stade de tirer des conclusions, en faisant le parallèle avec l'incendie possiblement volontaire qui a touché en mars dernier l’église Saint-Sulpice de Paris ou bien en affirmant que le feu est une attaque terroriste. 

À lire aussi
La cathédrale Notre-Dame de Paris, le 19 avril 2019 Incendie à Notre-Dame
Notre-Dame reconstruite en 5 ans : "Ce n'est pas très sérieux", dit un historien du patrimoine

Pour déterminer ce qu'il s'est passé à Notre-Dame, 40 personnes de la brigade criminelle de la Direction régionale de la police judiciaires (DRPJ) étaient en effet mobilisées dès ce mardi matin, ainsi que 12 policiers scientifiques de l'identité judiciaire. Une douzaine d'auditions d'employés des entreprises qui intervenaient sur le chantier ont été menées depuis lundi soir, selon les informations de RTL. La piste accidentelle est par ailleurs privilégiée

Faux comptes et faux montages

Sur Twitter, Jane Lytvynenko, une reporter américaine de Buzzfeed a par ailleurs recensé une partie des faux comptes et fausses informations qui circulaient à propos de l'incendie depuis lundi soir. Une "parodie" de CNN annonçait par exemple que la catastrophe est une attaque terroriste tandis que sur les réseaux sociaux, certains partagent des articles de l'attentat déjoué de 2016 en faisant croire qu'il s'agit ici d'une information récente. L'objectif : nourrir les discours islamophobes.

Jeff Yates, chroniqueur à Radio-Canada a également repéré un faux compte de la Cathédrale Notre-Dame de Paris (suspendu depuis par Twitter). Plusieurs ont été créés depuis l'incendie et peuvent donc transmettent des informations absolument pas vérifiées, voire même inventées.

D'autres internautes s'amusent aussi à partager des montages de Notre-Dame... tout en oubliant de dire qu'il s'agit de la cathédrale de Reims ou de Saint-Lo. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Incendie à Notre-Dame Réseaux sociaux Cathédrale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797440546
Incendie de Notre-Dame : de fausses informations circulent sur la Toile
Incendie de Notre-Dame : de fausses informations circulent sur la Toile
Après l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 avril, des internautes partagent des informations non vérifiées sur les réseaux sociaux, avec parfois un objectif : alimenter l'islamophobie.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/incendie-de-notre-dame-de-fausses-informations-circulent-sur-la-toile-7797440546
2019-04-16 17:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UDx6Ga5o5ez4nlbhlEllFA/330v220-2/online/image/2019/0416/7797439593_cathedrale-notre-dame-de-paris.jpg