1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Haute-Garonne : 500 doses détruites dans un centre de vaccination vandalisé
1 min de lecture

Haute-Garonne : 500 doses détruites dans un centre de vaccination vandalisé

Gérald Darmanin "condamne fermement" ces dégradations, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Des seringues (illustration)
Des seringues (illustration)
Crédit : THOMAS LOHNES / AFP
Marie Gingault & AFP

À Saint-Orens-de-Gameville, près de Toulouse, un centre de vaccination contre le coronavirus a été vandalisé dans la nuit de lundi à mardi 17 août. Au total, 500 doses ont été détruites. Aucune inscription ou revendication n'a été observée sur place, a précisé la maire Dominique Faure.

"Il s'agit de vandalisme classique : des tables et des chaises ont été cassées ainsi que deux écrans d'ordinateurs", a-t-elle ajouté, précisant que le système d'alarme n'avait pas fonctionné. En plus de dégâts matériels, ce sont 500 doses de vaccin qui ont été détruites sur place, a indiqué une source proche de l'enquête.

Une plainte a été déposée par la mairie de Saint-Orens-de-Gameville et l'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse et à la brigade des recherches de Villefranche-de-Lauragais, a indiqué le parquet de Toulouse. Le centre de vaccination devrait reprendre ses activités "avant la fin de la semaine", espère Dominique Faure.

Gérald Darmanin a appelé à renforcer la "surveillance" des centres de vaccination et pharmacies

Gérald Darmanin "condamne fermement" ce vandalisme, a indiqué le ministère de l'Intérieur. Le 11 août, le ministre de l'Intérieur avait déjà appelé les préfets à renforcer la "surveillance" des centres de vaccination et des pharmacies, victimes d'actes de malveillance répétés tandis que la généralisation du passe sanitaire a créé un mouvement de contestation

À lire aussi

Depuis cinq semaines, des dizaines de milliers de personnes manifestent tous les samedis en France, contre ce qu'ils considèrent être une "dictature sanitaire". Début août, les locaux de l'Ordre des infirmiers avaient été vandalisés à Toulouse, avec notamment des tags anti-passe sanitaire. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.