1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Landes : un centre de vaccination tagué de croix gammées, une enquête ouverte
1 min de lecture

Landes : un centre de vaccination tagué de croix gammées, une enquête ouverte

Lundi matin, des croix gammées ont été retrouvées taguées sur un centre de vaccination de Saint-Paul-lès-Dax dans les Landes.

Un jeune fille reçoit une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 le 29 juin 2021, dans un centre de vaccination situé place de la République à Paris. (Illustration)
Un jeune fille reçoit une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 le 29 juin 2021, dans un centre de vaccination situé place de la République à Paris. (Illustration)
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
William Vuillez & AFP

Un centre de vaccination de Saint-Paul-lès-Dax dans les Landes a été tagué de croix gammées, découvertes lundi matin par le personnel, a indiqué ce mercredi le parquet de Dax, qui a ouvert une enquête pour dégradation de bien d'utilité publique. Certaines ont été dessinées à l'envers, a expliqué le parquet, confirmant des informations de France Bleu Gascogne.

Une source proche de l'enquête, qui a également indiqué à l'AFP qu'il s'agissait de croix gammées "mal dessinées", a expliqué que la police avait été prévenue après que les dessins eurent été effacés par les services de nettoyage. Des signes semblables ont été retrouvés le lendemain, mardi, dessinés au marqueur sur une affiche indiquant le centre de vaccination et des personnes ont été témoins d'insultes et de menaces proférées mardi et mercredi par un homme à l'encontre du personnel d'accueil du centre, selon la même source.

France Bleu Gascogne a indiqué qu'un de ses journalistes, "menacé lui aussi potentiellement par le même homme", avait été entendu par la police dans le cadre de cette enquête. Selon le maire de Saint-Paul-lès-Dax, Julien Bazus, interrogé par la radio, un vigile sera désormais présent au centre de vaccination pendant les horaires d'ouverture. "Nous avons renforcé la sécurité aux abords du centre, avec la police nationale et municipale", a t-il dit à France Bleu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/