1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Disparition d'Estelle Mouzin : pourquoi les gendarmes fouillent encore à Issancourt
1 min de lecture

Disparition d'Estelle Mouzin : pourquoi les gendarmes fouillent encore à Issancourt

ÉCLAIRAGE - Monique Olivier, l'ex-femme de Michel Fourniret, aurait donné des renseignements précis sur le lieu où aurait pu être enseveli le corps d'Estelle Mouzin. Les fouilles se succèdent depuis 10 mois sans succès.

Les gendarmes à Issancourt-et-Rumel dans les Ardennes, à la recherche du corps d'Estelle Mouzin, le 6 avril 2021
Les gendarmes à Issancourt-et-Rumel dans les Ardennes, à la recherche du corps d'Estelle Mouzin, le 6 avril 2021
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Disparition d'Estelle Mouzin : pourquoi les gendarmes fouillent encore à Issancourt
01:35
Générique 6
Samuel Goldschmidt
Journaliste

Nouvelles fouilles dans les Ardennes, où les gendarmes espèrent toujours retrouver le corps d'Estelle Mouzin, disparue en 2003 à Guermantes. Michel Fourniret est mis en examen dans cette affaire pour  "enlèvement et séquestration suivis de mort." Jusqu'à maintenant les nombreuses fouilles n'ont jamais rien donné. Michel Fourniret refuse d'être précis sur ce qui s'est passé. 

Les gendarmes ont repris les fouilles à Issancourt-et-Rumel, sur les indications de Monique Olivier, l'ex-épouse du tueur en série. La semaine dernière, celle-ci était présente lors de fouilles de l'autre côté du village qui n'ont rien donné. 

Ce week-end, selon son avocat, elle aurait indiqué qu'elle avait des renseignements précis sur le lieu où aurait pu être enseveli le corps d'Estelle Mouzin. Ces indications sont prises avec sérieux, d'où ces nouvelles fouilles à l'autre extrémité d'Issancourt. Plusieurs véhicules techniques de la gendarmerie étaient sur place. Des militaires spécialement formés à la recherche et à la préservation d'indices ont travaillé, sans engin de chantier cette fois. 

Issancourt se situe entre le château du Sautou, propriété de Michel Fourniret et Ville-sur-Lumes, le village où il aurait séquestré Estelle Mouzin dans une maison. Le périmètre est assez petit, 8 kilomètres d'un point à l'autre, où les fouilles se succèdent depuis 10 mois maintenant sans succès. 

Monique Olivier avait révélé, après 120h d'interrogatoire en juin 2004, le parcours criminel de son ex-mari, rompant leur pacte. Elle a accompagné ou aidé Michel Fourniret dans au moins 5 des 7 meurtres pour lesquels il a été condamné. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/